DOLLS OF PAIN : Dec(a)dance

DOLLS OF PAIN - Dec(a)dance

Urgence disk, 2006

Dark electro gothic, France

Album CD

Autant le dire d'emblée, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu quelque chose de captivant dans la scène electro-dark qui ayant pourtant vu le jour avec des formations excellentes a ensuite engendré bon nombre de formations inutiles et ridicules voire perdant son âme et n'étant devenue que de la musique dancefloor pour gogoth ultra accessible. C'est lord de leur prestation à Grenoble que j'avais découvert DOLLS OF PAIN et cela m'avait laissé une très bonne impression. Et quelques temps après est sorti ce premier album cette fois-ci chez URGENCE DISK , label gothic/electro/expriemental suisse, succédant au mini cd autoproduit Dominer sortie fin 2004 et à leur demo Emprise en 2003. Ce groupe de Strasbourg pratique de l'electro-dark mais il s'agit là de la fraction de ce style intimement liée à la scène gothique, gothic dans l'âme, mais aussi dans la musique car même si on ne l'entend pas assez et qu'elle est souvent étouffée par les beats, ou qu'elle a un rôle secondaire consistant à apporter de la saturation, la guitare de Stephane sonne très clairement gothic rock comme sur la fin de l'excellent "Forgotten dream" avec de bonnes mélodies de vrai gothic à mon avis trop peu exploitées. Au premier abord, il ne s'agit pas d'un groupe original avec cette imagerie fetish largement exploitée dans le milieu goth au sens large, et qui a souvent un coté bon enfant comme sur le titre "Dominer", hit du groupe qui se voit ici remixé en 3 versions (ici par BAK XIII, BRAN TERROR, MESMER'S EYES mais une dizaine de remix de ce "hit" sont disponibles sur leur site) dont l'une des versions est chantée en français et raconte l'histoire d'un homme soumis la journée et adepte de sado-masochisme le soir, assez kitsch, alors que le remix avec la chanteuse polonaise se révèle vraiment excellent rappelant les morceaux avec voix féminine des premiers :WUMPSCUT:. En fait, DOLLS OF PAIN a quelque chose des meilleures formations d'electro-dark, le groupe dont je le rapprocherais le plus serait EVIL TOYS, avec ce côté très mélodique. On peut probablement rapprocher DOLLS OF PAIN de l'une des rares formations françaises qu'est TAMTRUM mais en nettement moins percutant. Evidemment on pense également à des formations comme :WUMPSCUT: ou SUICIDE COMMANDO mais en moins froid et en moins saturé, ou HOCICO en moins violent; en fait l'electro dark de DOLLS OF PAIN lorgne clairement vers le gothic et non vers l'indus, n'allant jamais vers des contrées saturées, toujours optant pour la mélodie, et ne tombant jamais dans le dancefloor incipide avec beats inutiles car les beats sont toujours là pour accompagner l'ensemble de la musique dont le travail au niveau des synthés se révèle très bon pour une musique qui reste toujours désenchantée et émotionnelle. Ce mélange d'electro dark et de mélodies gothic rock sur ce premier album se révèle vraiment efficace, et on ne peut qu'espérer que l'empreinte gothic rock soit encore plus marquer.

Adnauseam - 09/10