DRILLER KILLER : Cold Cheap And Disconnected

DRILLER KILLER - Cold Cheap And Disconnected

Osmose Productions, 2002

Crust, Suède

Album CD

Voici que les Suédois déjantés de Driller Killer (Rappelez-vous de la pochette très " vaginale " de Fuck the world ). Pour ceux qui ne connaissent pas (c'est quand même leur 6ème galette sans compter les EPs, alors si tu n'as pas encore entendu parler d'eux c'est que tu vivais en Sibérie!) c'est du crust ultra speed avec un batteur qui harcèle sa batterie à coup de 2 temps bien violents. Il y a une production plus que correcte pour ce genre de musique. Ils persistent encore des influences punk comme sur "Day of no hope" et dans le bon sens puisque chaque riff simple et efficace vous reste dans la tête et vous oblige à headbanger (attention aux torticolis), mais ça reste plus proche du metal; ainsi le brailleur de service hurle à 100 à l'heure sur tous les titres et s'amuse parfois avec une saturation, classique dans le genre. On a même le droit à des solo de guitare sur quelques compos ; en fait, ils s'améliorent au fil du temps mais ça reste toujours du DRILLER KILLER, très rapide, on n'a pas le temps d'aller pisser c'est pour dire! Toutefois ce genre de musique reste encore à voir en live, d'ailleurs ils ont fait le x-mass festival. Pour conclure, ce disque a sa place dans toute bonne audiothèque de crust, surtout la version vinyl avec 3 bonus (ou au moins la version digipak avec 1 seul bonus), et pour ceux qui n'aiment pas le crust, faites des économies car ce groupe incarne totalement cette bestialité en révolution contre le système politique actuel.

Kharôn