La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Elis : Griefshire

ELIS - Griefshire

Napalm, 2006

Gothic metal, Liechtenstein

Album CD

Ce troisième album de Elis sorti en novembre 2006 est marquée par la disparition durant sa conception de la sympathique chanteuse Sabine Dünser, victime d'une hémorragie cérébrale lors d'une répétition avec le groupe qui entraîna son décès le lendemain, 9 juillet 2006, âgée alors de 29 ans et qui était fondatrice du groupe avec Pete suite à leur départ de ERBEN DER SCHÖPFUNG. Depuis le groupe a malgré tout finalisé l'album et c'est donc bien la voix de Sabine qui figure sur cet album, même si depuis elle a été remplacée par Sandra Schleret, qui a officié dans DREAMS OF SANITY et SIEGRIED entre autres. \"Griefshire\" est exactement dans le même style que les deux précédentes réalisations et exactement dans cette vague de gothic metal dit \"symphonique\" à chant féminin qui voit éclore chaque jour de nouvelles formations formatées toujours plus insipides les une que les autres. Elis s'en tire plutôt bien car jusqu'à présent le groupe évitait le double écueil de la pop et du heavy metal, ce qui est moins vrai pour cet album justement. On est grosso modo toujours dans le même style mais je dois dire que si j'avais apprécié le précédent album, celui-ci m'a bien moins accroché d'une manière générale. Le groupe le reconnaît lui-même, cet album se veut plus agressif, bon on ne tombe pas dans l'extrême, mais dans des riffs metal plus durs, saccadés, et assez vides, voire speed/thrash comme sur \"Phoenix rising\", ou encore des sols assez chiants, donc tout cela un peu comme la vague à la AFTER FOREVER et son côté heavy metal et son côté \"symphonique\", il y a d'ailleurs une reprise de BLACK SABBBATH \"Heaven and hell\" sur la version digipack. Il y a également une bonne partie instrumentale épique au synthé sur la cinquième piste qui fait un peu penser à EPICA. Je trouve donc qu'il y a moins d'identité sur cet album même si on retrouve la touche Elis heureusement surtout marquée par les mélodies vocales de Sabine qui ne tombe pas dans des intonations et choeurs stéréotypés et lassants inspirés de NIGHTWISH et consorts (quoique le chant AFTER FOREVER fait un son apparition notemment sur \"Remember the promise\" et par des \"choeurs\" sur certains passages), ni dans un chant pop ou pire rock n'roll comme ça se fait aussi parfois, et toujours avec quelques morceaux très bien chantés en allemand dans un registre assez proche de LEAVE'S EYES. Certains morceaux très bons comme \"Show me the way\" sont clairement dans la continuité du précédent album, il y a d'ailleurs pas de changement de style de fond, juste ce penchant marqué à la AFTER FOREVER. Le groupe a aussi basculé dans l'autre travers avec deux ballades très pop et lassantes, de l'émotion grand public. C'est de toute façon, l'une des caractéristiques de ce style, un coté gentillet sous prétexte d'émotions suinte de partout par une touche émotionnelle plus grand public malgré tout, comme ces concepts insipides comme ici la quête de ces deux frères... Quoiqu'il en soit Elis reste une bonne formation de gothic metal qui semble un peu trop penché vers ce gothic metal qui lorgne vers le heavy sympho, et avec le chant typique de Sabine en moins, je serais curieux de voir comment va évoluer Elis qui reste un groupe de seconde zone.

Adnauseam - 6/10