La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Fall Of The Leafe : Vantage

FALL OF THE LEAFE - Vantage

Firebox, 2005

Gothic metal, Finlande

Album CD

Fall Of The Leafe est une de ces nombreuses formations métalliques finlandaises de seconde zone qui inondent le marché du metal, ce n'est pourtant pas une jeune formation puisque Fall Of The Leafe s'est formée en 1996 et a sorti son premier album \"Evanescent, everfading\" en 1998 et officiait alors dans le death metal mélodique même très mélodique, un peu à la ETERNAL TEARS OF SORROW, la plupart de ses membres venant de formations de black metal ou de death metal, style poursuivi sur \"August Wernicke\" en 2000, se mutant sur \"Fermina\" en 2002, et quitte ses racines death metal et la voix grave avec \"Volvere\" en 2004. Ce parcours du death metal vers quelque chose de plus rock n'est pas atypique, des formations plus connues ont fait ce chemin, même si ici le laps de temps est plus court certes et le style très mélodique depuis le début; ce parcours du death mélodique vers un style plus gothic peut rappeler celui des italiens de DESPAIRATION, sauf que Fall Of The Leafe se révèle être un groupe bien plus intéressant au passé comme au présent. Sur ce cinquième album, Fall Of The Leafe intègre des influences bien marquées de gothic rock, on sent bien un côté SISTERS ou MISSION dans certaines mélodies et sonorités, évidemment en plus metal, on pourrait également parfois penser aux excellents MIST OF AVALON en moins bien, mais on sent également bien là qu'il n'y pas que ça, (vu d'ailleurs les intégrations actuelles nombreuses, diverses et variées des références du gothic rock) qu'on est dans quelque chose de volontairement plus moderne et métissé, le groupe revendique de nombreuses influences autres que le gothic rock et son passé plus extrême tels que le rock 70's que je n'ai pas vraiment ressenti et le grunge ce qui finalement pourrait expliquer le chant sur cet album qui a un coté PEARL JAM et qu'on sent que bien que malgré des influences gothic rock claires on sent bien que ce n'est pas juste du gothic rock avec un son metal, il y a parfois un petit aspect groove revendiqué d'ailleurs. Si certains morceaux sonnent clairement avec un côté gothic rock, certains le sont beaucoup moins. L'ensemble de l'album se révèle plutôt entraînant et mélodique comme toujours, plutôt bien mais lassant sur la longueur, je veux dire sans moment fort ou marquant, mais il s'agit là d'un album agréable.

Adnauseam - 7/10