La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Infernal War : Transfigurations

INFERNAL WAR - Transfigurations

Malignant voices, 2010

Black death metal, Pologne

Split CD

Cela faisait longtemps que j'attendais quelque chose de nouveau de la part de nos polonais d'Infernal War ! Conflagrator, un maxi sorti en 2009 m'avait mis une grande baffe dans la tronche (comme la plupart des réalisations du combo, d'ailleurs). Il va donc de soit que j'attendais le groupe au tournant car trop nombreuses sont les formations qui se travestissent et proposent de la merde avec le temps (pas de noms à donner, cela ne se fait pas !). Bref, I.W. revient en 2010 pour ne proposer « qu'un » petit split maxi (fait chier je m'attendais à un nouvel album !), mais ne soyons pas ronchons et voyons le côté positif, à savoir que le groupe n'a pas splitté, c'est déjà ça. Les trois premiers titres sont de I.W., premier point, le son est \"nickel-chrome\" on croirait écouter le dernier Garou (je déconne), la basse est mise en avant comme jamais et tout les instruments se distinguent les uns des autres. Le premier morceau Primal Degradation commence sur des arpèges mid tempi dans la lignée de groupes comme OTARGOS époque Fuck God Disease Process ! Autrement dit, rien de bien folichon, juste un passage puant le manque d'inspiration à plein nez ! J'espère que le reste n'est pas comme ça car, excusez moi, mais I.W. n'a été bon jusque là qu'en proposant une musique bien bourrine agrémentée de riffs catchy, ce n'est pour le moment pas le cas. Au bout de deux minutes les choses sérieuses commencent et le groupe joue du vrai I.W., le groupe à la forme et nous le démontre, une petite touche de mélodie alliée à du bon blast beat voilà ce qu'on se tape. I.W. continue d'évoluer dans la lignée de Conflagrator en restant quand même moins brutal. Le deuxième et troisième morceau sont du même acabit que le premier. On suit le même schéma sans prendre de risque, intro d'arpèges chiants, s'en suit des riffs plus brutaux avec les rythmiques qui vont avec... Au final cela reste très banal, voire un peu décevant pour un combo de cette envergure. 5.5/10

Les deux morceaux suivants sont de KRIEGSMASCHINE, un trinôme de black polonais qui a déjà quelques réalisations à son actif et que, je ne possède pas forcément en raison du désintérêt certain que j'éprouve envers sa musique. Ces deux morceaux oscillants entre 6 à 8 minutes et un black metal hybride très étrange. La qualité sonore des morceaux défient toute concurrence, il n'y a pas de problème la dessus; non, le problème se trouve dans la musique de la formation, qui s'avère être... terriblement chiante ! Les riffs ne transmettent pas d'émotions et viennent la plupart du temps combler un manque flagrant d'inspiration :Passage mid tempi(décidemment) par-ci, passage en rythmique drum n'bass par-là, je suis déboussolé et avoue ne pas être conquis ! Je ne vois pas vraiment à qui comparer cette formation et ne vois pas non plus comment donner une image juste de sa musique. Ecoutez et faites-vous une idée... 2/10

Maxtician - 5.5 - 2/10