La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Insected : Killing for recreation

INSECTED - Killing for recreation

Autoproduction, 2004

Brutal death thrash, Grèce

Mini-CD Digipack

Insected est une nouvelle formation grecque qui pratique un style plutôt surprenant et rarement pratiquée dans cette région du monde le \"brutal death/thrash\". Et quand on apprend qui se cachent derrière cette formation c'est encore plus surprenant. La formation comporte Tristessa, la leadeuse, de Astarte qui assure ici la basse et les backing vocals avec sa voix si particulière, bien que plus grave. Et le membre fondateur de cette formation n'est autre que Nicolas Sic Maiis, fondateur de Lloth, autre groupe avec Tristessa, qui apparaît d'ailleurs en guest vocals sur le dernier Astarte. Mais comme le précise Tristessa cette nouvelle formation n'a rien à voir avec Astarte. Et en effet, les deux groupes n'ont que peu en commun, voir rien. Ici la musique est vraiment brutale et aggessive; on ne tombe pas dans le brutal death, puisque c'est un brutal death / thrash, donc modérés avec des riffs thrashisant mais l'ensemble est vraiment vraiment aggressif et brutal. Par-contre, la voix de Nicolas est vraiment très grave même trop, elle se rapproche elle du brutal death, elle peut être comparer aux intonations les plus graves de Septic Flesh, mais c'est bien là la seule comparaison entre les deux. Tristessa modère la gravité des voix par des backing vocals plus extrêmes que jamais, et toutefois plus graves qu'à l'accoutumée. Le groupe a réalisé également un clip pour le \"Locked up\" disponible sur leur site, et qui est à mon avis le meilleur titre du mini-cd et très représentatif. Au niveau conceptuel, le groupe traite évidemment de l brutalité mais sans tomber dans le gore, le satanisme mais tout en traitant de la violence. Que dire si ce n'est que ce mini-cd est bon dans le style, mais qu'il est surprenant de le voir émerger en Grèce et surtout avec de tels membres qui ont réussi le tour de force de proposer quelque chose de vraiment différent de leurs groupes et d'essayer autre chose, probablement le bvesoin d'exprimer un autre aspec d'eux-mêmes, et de sortir du son grec; par-contre il ne s'agit pas d'un album dans le style qui soit original, il est avant tout un condensé de brutalité et les amateurs devraient donc apprécier.

Adnauseam - 6,5/10