La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

LEGIONS OF WAR : Forced to the ground

LEGIONS OF WAR - Forced to the ground

Inferno Records, 2014

Heavy/Black Metal, Suède

CD

Une fois n'est pas coutume, commençons par le sujet qui fâche : mais qui est donc le bras cassé qui a dessiné cette pochette ? Gageons qu'à l'instar du groupe il est suédois, son pays n'a donc pas eu tellement l'expérience de résistants cherchant à échapper à la Whermacht. Ceci dit mon neveu de 9 ans n'a pas connu la guerre non plus mais ça ne l'empêche pas de savoir dessiner...

Pour le plumage c'est raté donc, qu'en est il du ramage ? L'album s'ouvre très classiquement sur un bruit de bottes qui semblent marcher dans de l'herbe. Si tu comptais faire fonctionner ton imagination pour te représenter la scène c'est raté, tu penses immédiatement à la pochette... Heureusement tout s'arrange quelques secondes plus tard quand LEGIONS OF WAR lâche les chiens (disons des bergers allemands... Non allez, on arrête de penser à la couverture pourrie on se concentre sur la musique) et crache un Heavy/Black de putain de bonne facture.

L'allusion à la très ancienne profession de péripatéticienne n'est pas (totalement) gratuite et souligne le fait que LEGIONS OF WAR envoie du bois. On pourrait même parler de Speed/Heavy/Black pour qualifier cet album mais vu que la Horde Noire a quand même quelques standards de qualité à respecter en termes de chroniques, disons que le groupe sait alterner entre des riffs bien massif et mid-tempo et d'autres plans beaucoup plus rapides. Il est manifeste que les Suédois ont bien potassé leurs classiques des années 80 et savent user de leurs expérience de la composition pour proposer une oeuvre qui, pour dense qu'elle soit, sait retenir l'attention de l'auditeur sur la durée.

En fait, le côté Black du groupe est surtout à rechercher dans la voix bien agressive et écorchée (mais manquant quelque peu d'ampleur) de Zyklon. Alors effectivement, Zyklon ça fait provoc' Black Metal. Mais à moins d'être un groupe de NSBM, ce qui ne me semble pas être le cas de LEGIONS OF WAR, j'y vois juste une preuve que la Seconde Guerre Mondiale n'a pas laissé le même traumatisme dans l'inconscient collectif de tous les Européens.

En bref, ce Forced to the ground est un alliage fort convaincant de différents types de Metal, tantôt rapide, tantôt Heavy mais perpétuellement agressif grâce au chant typé Black.

Sargon - 8/10