La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Legions Of War : Towards death

LEGIONS OF WAR - Towards death

Inferno records, 2008

Black, Suède

CD

T'as vu le nom du label? Oué ? Donc attends toi à un truc bien old school et hors de toute mode tapageuse. À vrai dire c'est tellement ça qu'on se demande si on est pas à bord de la Doloréane. C'est assez couillu de sortir ce genre d'album pas vraiment surproduit, mélangeant un doux feeling black que n'aurait pas renié un BEHEMOTH des débuts, coupé avec des parties thrash assez roots, de rares passages aux accents death ( Lamentations through the silence ), et des solii heavy façon années 80. Étrange mixture d'ailleurs. C'est la partie black qui l'emporte sur la galette et aussi dans mon cœur. Enfin black...les racines le sont sans ambiguïté, mais un vieux black qui garde cet ancrage thrashy en grande majorité, qui fait de la zique autre chose qu'une succession de blasts. Les riffs ont la part belle dans les structures, et la basse est pour une fois parfaitement audible avec des parties sympathiques, donnant une consistance supplémentaire à la structure. La seule chose qui passe moyennement, c'est le type de solo choisi, à savoir un truc franchement heavy metal, très mélodique qui tranche radicalement et avec les riffs agressifs et avec l'ambiance, lui donnant un côté plus sautillant et emporté, pas forcément dans la continuité de ce qui est suggéré. Il n'y a bien que dans le dernier titre ( The sniper ) que le riff abandonne légèrement cet accent très mélodique pour coller plus à l'ambiance black, ce qui fait d'ailleurs de ce titre le meilleur de l'album, excellente conclusion d'une série de chansons convaincantes. La disque mentionne deux pistes vidéos, malheur il n'y en a qu'une, à savoir un clip pour l'excellent Mission to kill mais en version démo, avec notamment une entrée qui me paraît bien meilleure point de prod que la version album. Des images de guerre (le seconde) alternée avec les 4 gus en train d'enregistrer. Pour la piste absente, un tour sur Youteub et c'est joué. Là c'est Deep in the dark , même schéma, des sous-marin, des chevelus qui jouent. Avec ou sans image, peu importe, l'album est très convaincant.

Dr J. - 7,5/10