NAGLFAR : Vittra

NAGLFAR - Vittra

Regain records, 2003

Black / death, Suède

Album CD

Tout comme "Diabolical" sorti la même année chez Regain Records qui décidément alimente son catalogue de bonnes références, "Vittra" n'est que la réédition du premier album sorti initialement en 1995! Et là, je me pose vraiment la question de comment j'ai pu passé à l'époque et pendant toutes ces années à côté d'un groupe si excellent? Certes je n'ai pas découvert le groupe avec cette réédition, mais peu de temps avant si on peut dire, seulement il y a quelques années, et surtout je ne possédais jusqu'à présent l'album que sur une modeste copie cassette?!? En même temps, cet enregistrement a vraiment beaucoup tourné (et tourne encore) dans l'auto-radio (oui si on écoute du dark ambient en voiture, on risque d'aller dans le fossé même si excellent dans d'autres contextes?!?) tellement il s'agit d'un black/death direct, entraînant, mélodique et émotionnel. En fait, Naglfar est, je trouve, l'une des meilleures formations, si ce n'est pas la meilleure, de ce style black/death. Par black/ death, il ne faut bien-sûr pas entendre un black metal avec des influences death metal avec chant guttural et toute la clique, heureusement pas, ou encore un death metal intégrant des éléments black metal, ou encore un groupe dans la lignée des très bons Behemoth, mais plutôt ce style à part entière qui a été baptisé ainsi parce que se situant à mi-chemin entre le black metal et le style death metal mélodique suédois si typique et si différent du "gros" death (Dark Tranquillity, At the gates,..) donc un style à la fois extrême et vraiment mélodique comme le représentent des formations comme DISSECTION ou GATES OF ISTHAR. Bref, Naglfar allie donc puissance et mélodie avec succès. Et ce premier album qui a donc bientôt 10 ans n'a pas pris une ride et ne sonne vraiment pas dépassé. Certes, il n'y a rien d'original dans Naglfar, simplement un excellent black/death avec des mélodies excellentes, quelques claviers discrets très bien placés, un chant black crié vraiment bien, et le tout très efficace. Cette réédition propose bien-sûr quelques inédits. Tout d'abord, une autre version typée "Vittra" de l'excellent titre (l'un des meilleurs) "12th rising" qui figure dans sa version officielle sur l'excellent cd "Diabolical", le deuxième cd. Ensuite, il y a deux reprises, une de Iron Maiden avec "Evil that men do", reprise pas surprenante, tant Naglfar est un groupe mélodique pour qui il est évident que Maiden a compté, et "Pleasure to kill" de Kreator, titre thrash très aggressif, donc deux reprises qui nous montrent où Naglfar a puisé les aspects constitutifs de son style: l'agressivité et la mélodie. Un album dont on ne se lasse pas!

Adnauseam - 10/10