NOKTURNAL MORTUM : Lunar Poetry

NOKTURNAL MORTUM - Lunar Poetry

The End Records, 2001

Pagan/Black Metal, Ukraine

ALBUM CD

Même si ce n'est pas totalement exact, on pourrait considérer « Lunar Poetry » comme le premier album des Ukrainiens. En effet, sorti sous format cassette en 1996 et réédité sous le même format par le groupe en 1999, Nokturnal Mortum sortira enfin cette demo sous format CD en 2001 via le label THE END RECORDS, soit quatre ans après la sortie de l'acclamé Goat Horns d'où ma remarque initiale.
La musique de cet album est vraiment la base de ce que développera bien plus en détails le groupe par la suite, à savoir un Black Metal mélodique dominé par les claviers, mais avec déjà une identité païenne fort marquée, tant dans la composition des textes que dans l'intégration de sonorités folkloriques locales.
On peut donc aisément affirmer que derrière une musique proche du Black symphonique typique de l'époque à laquelle les compos ont été créées, Lunar Poetry est un condensé de Pagan Metal (aujourd'hui on évoque souvent le concept de « Slavonic Black Metal » pour les groupes de ces contrées) sans la propagande idéologique controversée des albums récents ( Nechrist , Weltanschauung ,...).
Par ailleurs, la qualité sonore de cet album est pour le moins qu'on puisse dire très bonne, voire excellente par moment, spécialement lorsque l'on sait que ces compos sont tirées d'une démo... Qualitativement, on ne peut que s'émerveiller à l'écoute de titres tels que « Lunar Poetry », « Perun's Celestial Silver », « Carpathian Mysteries », ou encore « Ancient Nation »...
Et puis il se dégage une ambiance très glaciale, qui accompagne comme une ombre l'auditeur tout au long de l'album, un feeling que l'on doit surtout à l'excellent travail fourni par le label pour la mise en boîte des chansons.
Nokturnal Mortum rend également hommage aux précurseurs du Black Metal en reprenant "Sorrows of the Moon" de CELTIC FROST, une reprise que je trouve moyenne cependant. Toutefois ils auront par contre la bonne idée de rajouter en bonus à cette version CD un des nombreux "hits" intemporels de leur répertoire, la magnifique compo « Return of the Vampire Lord », qui apparaît initialement sur le split avec LUCIFUGUM, histoire de clôturer l'album sur une touche d'excellence.
Ne tournons pas autour du pot, cet album est vraiment un petit bijou pour tout fan de Black Atmosphérique, tant les chansons sont délivrées ici avec passion, sincérité, et surtout l'envie de tout donner.

NB : Sachez que l'album s'est vu réédité en 2004 par ORIANA RECORDS , cette fois sans « Return of the Vampire Lord » mais avec en bonus les 4 compos non retravaillées de la demo Black Clouds Over Slavonic Lands sortie en 1995, que l'on retrouve déjà sur Lunar Poetry , mais avec des noms sensiblement différents.

Thyl l'espiègle - 9,5/10