La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

October Falls : The streams of the end

OCTOBER FALLS - The streams of the end

Debemur Morti, 2007

Folk black metal mélancolique, Finlande

Mini-CD

A une époque de productions moyennes c'est-à-dire ni bonnes ni mauvaises mais consommables, The streams of the end m'a interpellé dès la première écoute, et les écoutes se sont succédées en boucle, chose de plus en plus rare et signe de qualité évident. Cette troisième production de October Falls marque un tournant dans leur musique puisque les deux précédentes productions, le ep autoproduit Tuoni en 2003 et Marras en 2005 proposaient de la musique folk acoustique mélancolique, que l'on pourrait désigné comme dark folk, mais cette dark folk typique des ressortissants du dark metal donc très proche de TENHI, du EMPYRIUM deuxième époque, ou encore du DRUDKH Songs of grief and solitude , qui se veut très calme, très dépouillée et un ode à la nature mélancolique au sens propre et figuré des choses, assez loin de la scène dark folk indus militariste. October Falls fait le parcours inverse et retourne vers son arrière-fond dark metal qui s'exprime pleinement dans cet album, entre temps October Falls avait d'ailleurs participé à la tribute à KATATONIA reprenant le morceau acoustique éponyme de For funerals to come . Cette évolution s'avère réellement efficace, la dark folk de October Falls était certes bonne mais avouons qu'elle était monotone, plate, au contraire de l'album acoustique culte de ULVER Kveldssanger par exemple, peut-être par l'absence de chant. Désormais la musique de October Falls se révèle très efficace. Le versant folk acoustique mélancolique de October Falls n'a évidemment pas disparu, mais il s'accouple désormais à du dark metal, et les sonorités acoustiques si émotionnelles et touchantes qui restent omniprésentes prennent bien plus d'ampleur avec ce black metal lancinant et mélancolique et l'ensemble pourrait ainsi évoquer le premier ULVER Bergtatt (chef d'oeuvre de black nordique rempli de parties folk qui constitueront la totalité de leur deuxième album) sans le chant clair et avec moins de furie, October Falls tendant même parfois vers le doom, et WYRD pour son black metal à la fois folk et mélancolique. Evidemment ce folk black metal là est très éloigné des groupes folk metal festif puisqu'ici la mélancolie est permanente tout comme il n'a aucun rapport avec le \"son finlandais\", cela va de soi. Ce mini-cd de 22mn est donc une réussite, le prochain album devrait être dans cette veine puisque le line-up restera le même, Mikko Lehto étant désormais accompagné de deux autres personnes à la basse et à la batterie.

Adnauseam - 9,5/10