La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

ORAKLE : Tourments et perditions

ORAKLE - Tourments et perditions

Holy Records, 2008

pagan/black metal expérimental, France

Album CD

Pour son second album, Orakle explore franchement la voie laissée ouverte par les derniers albums de EMPEROR : IX Equilibrium pour le côté naturaliste, voire Prometheus, The Discipline Of Fire & Demise dans ses développements plus "progressifs". En effet, les expérimentations musicales vont ici bon train : voix claires couplées avec chant criard black, riffs bien fouillés et compliqués, nombreuses mélodies inattendues, synthé pour donner de la profondeur aux morceaux. Ce côté majestueux, un peu "pagan" (comme sa pochette) relie le groupe au black symphonique, mais sa variété et sa richesse en font aussi un groupe expérimental. De nombreux passages sont carrément aériens, hypnotiques, grâce à des tempi lents et des riffs éthérés, rappelant parfois des groupes comme SOLEKAHN , ou encore MORK GRYNING ; dès lors, soit on adore cette audace, soit on trouve que la cohérence et la brutalité de morceaux comme le 4° ( Dépossédés (Le miroir sans tain) ) sont mises à mal. Le chant, toujours en français, contribue lui aussi à donner une touche particulière à cet album très travaillé au niveau des émotions ; beaucoup de peaufinage pour cet album, certes, mais il est moins rentre-dedans que son prédécesseur Uni aux cimes . A vous de voir si vous adhérez à cette évolution. MELANCHOLA RECORDS se fait discret depuis l'incendie qui ravagea ses studios, et le groupe est allé se faire signer chez HOLY RECORDS, ce qui représente du coup une bonne promotion pour eux.

Autocratôr - 07/10