PANTHEON : Under the Sign of Hammer

BILSKIRNIR - Under the Sign of Hammer

Darker Than Black, 2009

Black Metal NS, USA

EP

Mazette, z'avez maté la triplette incriminée dans ce split ?!! Dans le registre Black à tendances NS, dur de faire plus lourd !

On débute par le one-man-band allemand BILSKIRNIR formé en 1996 et mené de main de maitre par Widar (ODELEGGER, ex-EVIL,...). Le mec nous pond avec Ancient Honour un Black minimaliste et ultra répétitif. Genre un sous-BLODULV en plus lent, et sans la noirceur de ce dernier. Le son est assez similaire aux premiers DARKTHRONE. Rien de bien palpitant donc. Ah si, un petit plus pour la voix dictatoriale ou j'ai bien accroché. Mais c'est tout. A oublier. Et ce n'est pas non plus le split CD avec EVIL qui me contredira. Mais c'est une autre histoire.

On enchaine avec Triumph of Sword des brésiliens d'EVIL. Pour la petite histoire, sachez que l'un des zicos de ce combo est mort en prison après avoir tué un homosexuel (« Jon Nödtveidt syndrome » ?). A noter aussi qu'EVIL existe depuis 1994, et a marqué son empreinte au fer rouge dans la scène UGBM, par des splits réalisés avec CELESTIA, MOONBLOOD, SATANIC WARMASTER ou encore DROWNING THE LIGHT. Musicalement, ce duo ne fait pas dans la dentelle ! Du très bon et bordélique Black/Death chaotique comme je les aime ! Ca mitraille, ça blaste, ça hurle, mais ça se tient vachement et reste très inspiré. L'ombre d'ANGELCORPSE plane tout au long du titre. Juste un petit bémol pour le son qui aurait rendu le titre écrasant, s'il était meilleur.

On termine ce split par les américains de PANTHEON formé en 1993. La plupart des Black metalleux doivent se souvenir du split partagé avec ABSURD, je pense. Bah là c'est mieux ! Le côté RAC a été remplacé par une touche pagan assez monstrueuse. Le chant reste approximatif et trop en avant à mon gout. Bonnes nuances des passages lents et rapides. Dommage que le tout soit un peu gâché par un son vraiment primitif. Le chant clair à la fin n'était pas nécessaire non plus. Je casse, je casse mais ça reste un bon titre pour ce groupe. On pourrait presque l'inscrire dans la continuité de Draugrs Daug .

En bref, je dirais que cet opus de 13 minutes environ vaut surtout le coup pour EVIL et un peu pour PANTHEON. A reserver à un public très averti et bon courage pour le trouver !

Benphegor - P=5/10