La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Requiem Laus : Promo 2006

REQUIEM LAUS - Promo 2006

Autoproduction, 2006

Dark metal, Portugal

CD-R

Spontanément quand on pense à la scène metal du Portugal, on pense d'emblée à MOONSPELL et à sa discographie assez large pour influencer toute une génération. Spontanément on cherchera à comparer tout nouveau groupe à MOONSPELL, une des rares formations de ce pays qui s'est réellement imposer sur la scène metal par son identité unique. Il y a certes bien quelque chose de MOONSPELL dans Requiem Laus mais ce n'est pas non plus frappant, mais Requiem Laus n'officie pas dans le style de MOONSPELL que ce soit la période black ou du gothic metal. On retrouve cependant ce son de guitare qui pourrait faire penser aux premiers MOONSPELL ou encore à CANDLE SERENADE. Pour sa part, Requiem Laus se définit comme du \"death doom metal avec quelques influences black\", la définition est donc un peu vague; Requiem Laus pratique du dark metal avec des guitares claires et mélodiques qui ont donc ce son MOONSPELL mais avec une voix death qui ne va pas avec la musique et qui gâche le tout à mon avis; on pourrait également sentir une touche du dark metal grec. \"Maledictis\", un court morceau acoustique pourrait rappeler celui de MOONSPELL sur \"Under the moonspell\". Requiem Laus n'est pas un jeune groupe puisqu'en fait la première demo du groupe \"Life fading existence\" est sortie en 1994, et bizarrement le groupe n'est toujours pas signé, d'ailleurs leurs réalisations sont assez espacées, toujours de près de quatre ans, \"For the ones who died\" étant sortie en 1996 et \"Throughts aeons\" en 2000, les quatre demo étant toutes de courte durée. Le groupe existait même depuis 1992 sous le nom trop cliché et déjà tant utilisé de Requiem, même si le groupe prétend sans trop qu'on comprenne pourquoi à l'écoute de leur musique qu'il s'agissait d'un hommage à Mozart car il n'y a aucun élément dit symphoniques et il n'y a pas vraiment de synthé d'ailleurs?!? Ce quatrième, enregistrement outre les 5 morceaux proposés pour un total de 19mn, contient également une plage multimédia avec photos et biographie mais surtout deux vidéos live permettant ainsi de découvrir un peu le reste de la carrière de Requiem Laus: \"I am what I am\" est un morceau plus doom, qui date de 1996, avec un petit côté rappelant les premiers NIGHTFALL, tandis que \"The eternal plague\" qui date de la demo 2000, propose au contraire un morceau plus black tant musicalement que dans la voix. Requiem Laus présente ainsi là les différents horizons qui le conditionnent: death, black, doom pour donner un dark metal tout à fait correct, certes pas original et qui n'égale évidemment absolument pas les maîtres du genre mais qui a l'avantage de proposer des sonorités mid-90's. Cet enregistrement est en téléchargement sur le site du groupe.

Adnauseam - 6,5/10