La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Sinister : The Silent Howling

SINISTER - The Silent Howling

Massacre Records, 2008

Death metal, Pays-Bas

Album CD

Depuis sa création en 1988, Sinister a traversé pas mal de turbulences au niveau du line-up, couronnées par le split de 2004... Mais ce groupe hollandais de death metal quasiment culte s'est reformé en 2006 et il est bien toujours là ! « Afterburner\" et le DVD sortis tous deux en 2006 annonçaient un retour plutôt de bonne augure, avec un nouveau line-up. Avec ce nouveau CD, il n'y a QUE le batteur qui ait changé, cette fois ! Mais la direction musicale est bien toujours la même depuis les débuts : un death metal puissant et assez accrocheur avec un son qui l'est tout autant. Comme d'autres combos, me direz-vous... En effet, son death flirte avec celui d'un Suffocation, Obscenity ou Deicide : c'est assez accrocheur tout en restant fortement brutal et rapide. Quoiqu'il en soit, la scène hollandaise, représentée dignement par des groupes comme Gorefest, Asphyx, God Dethroned (ou encore l'excellent Cirith Gorgor, au rayon black metal) possède toujours une touche, un son qui lui est propre, et Sinister en est un excellent exemple. Contrairement à ses débuts, la durée des albums récents devient honnête ( 47 minutes au compteur avec cet opus). Une fois que l'on a fait abstraction du jingle publicitaire à la con de Massacre Records qui abime volontairement l'intro des titres sur la version promo (ok, j'avais qu'à l'acheter, mais bon, je pourrais pas chroniquer tant de CD sinon, mon compte en banque n'étant pas extensible !), on peut se plonger dans ces 7 titres plus variés qu'à l'accoutumée : entre de bons brulots bien fluides, nous rencontrons le titre éponyme de l'album (placé en 4°) plus lourd et très long mais pas ennuyeux du tout ; juste surprenant. D'autres possèdent des sonorités entêtantes, vicieuses, un peu orientales sur les bords, mais très bien placées. Dans l'ensemble, vous savez ou vous mettez les pieds avec ce groupe, même s'il s'est tourné vers un registre un peu plus développé depuis son retour en 2006. Après, c'est aux vieux fans de comparer le chant entre Ad (Le 3° chanteur de Sinister, et ex-batteur), Rachel et Mike, le premier hurleur en titre. Pour moi, c'est plutôt un bon cru. Et la pochette tue bien, avec ses diablotins s'amusant dans un cimetière.

Autocratôr - 08.5/10