La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Solstafir : Svartir Sandar

SOLSTAFIR - Svartir Sandar

Season of Mist, 2011

Dark Post Rock Atmosphérique, Islande

CD

Etre ou ne pas être, telle est la question. Pour le coup, non, Solstafir n'est pas un groupe de Metal malgré son appartenance à l'écurie Season of Mist et ce « Antichristian Icelandic Heathen Bastards » en devise sur leur Myspace.
L'intro de l'album est pourtant du meilleur augure ; des nappes de sonorités électriques sombres et planantes qui cèdent place à un rock hypnotique et atmosphérique. Rock certes, mais rien à voir avec les BEATLES à grand-papa. Celui des Islandais est plutôt mid-tempo et assez dépouillé, proche du post-rock de PELICAN par exemple. Disons qu'il s'agit de Dark Post Rock Atmosphérique pour être clair.
Pour ajouter à leur côté ésotérique, Solstafir chante en Islandais, langue finalement assez proche de l'anglais quoiqu'en un peu plus râpeuse. L'auditeur n'est donc pas dépaysé même s'il ne sait pas si les textes traitent de la haine de soi et du monde ou de chatons jouant avec des pelotes de laine (la réalité se situant sans doute entre les deux). Ce Svartir Sandar s'étendant sur deux disque, on peut supposer qu'il est porté de bout en bout par un concept quelconque mais là encore, mystère.
Les riffs développés sur cet album ont une puissance certaine (pour du Rock s'entend) et, quoique répétitifs, permettent de ne pas se lasser pendant les longues minutes que durent chaque titre (un dizaine rien que pour le premier). C'est d'ailleurs la force de Solstafir de savoir jouer sur la longueur et la répétition pour permettre à des riffs possédant une personnalité forte d'exprimer tout leur potentiel.
La qualité du son est irréprochable ; on est chez Season of Mist ici, pas au fin fond de la Norvège. En fait, seul le chant dénote puisqu'il reste désespérément Rock est donc forcément pas assez puissant par rapport à la trame sonore développée par les autres musiciens.
Incontestablement, ce Svartir Sandar possède de grandes qualités...pour du Rock. Si vos oreilles de vieux Métalleux survivant de milliers d'heures de Black, Death et autre Metal extrême demandent quelque répit, Solstafir réussira sans nul doute à les intéresser.

Sargon - 7,5/10