La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

To Die For : IV

TO DIE FOR - IV

Spinefarm, 2005

Gothic metal, Finlande

Album CD

Je dois dire qu'au début j'avais de gros préjugés sur cette formation. En effet, à la sortie de leur premier album en 1999 très vite distribué par Nuclear Blast, j'avais été un peu désappointé par leur imagerie très glam, très \"love\" plus précisément, avec logo avec cœur, et puis le groupe était parfois écrit sous la forme \"2 die 4\", comme s'il s'agissait d'une version goth des \"2 be 3\" (bon c'est clair que il y a qu'en France qu'on connait des choses pareilles...), opposant ainsi le fait de mourir au fait d'être... Bref tout ça pour dire que je craignais qu'il s'agisse d'un nouveau Him dont l'imagerie me bloquait. Et je n'ai eu l'occasion d'écouter cette formation qu'à la sortie du troisième cd \"Jaded\" en 2003 où j'ai eu l'occasion de me procurer le très bon \"All eternity\", et je me suis alors surpris à apprécier cette musique mélangeant gothic metal et new wave, puisque c'est de ça dont il s'agit depuis les débuts du groupe. Il y a un côté new wave dans leur musique qui ressort clairement dans le chant émotionnel de Jape Perätalo qui serait souvent comparé à celui de Stiv Bathors de Lords of the New Church, formation non métallique que je ne connais que de nom; et puis cet intérêt pour le rock ou la pop ressort d'autant plus que le groupe se plaît à faire des reprises comme la très déconcertante \"In the Heat of the Night\" de Sandra (?!?) sur le premier cd avec la chanteuse de Sinergy aux backing vocals, et cette fois-ci c'est une reprise plus rock et moins surprenante puisqu'il s'agit de U2 avec \"New year's day\". Ce quatrième album malgré des modifications de line-up poursuit dans la lignée des précédents sans les dépasser car il me semble que le meilleur album reste \"Epilogue\" de 2001, \"All eternity\" comporte de très bons titres, \"Jaded\" est un ton en dessous et reste bon mais sur ce \"IV\" ils ont eu la bonne idée de mettre moins en avant le synthé 80's contrairement au précédent. On retrouve donc ce style émotionnel, certes accessible, d'ailleurs avec des textes sentimentaux plutôt grand public, à la croisée d'un gothic metal puissant et de la new wave: un mélange risqué mais toujours aussi réussi. A noter une très jolie pochette qui se rapproche en moins sombre de la pochette de \"Black vanity\" de Cemetary mais la comparaison entre les deux groupes s'arrête là. Donc un bon album, peut-être un peu plus pop, même si le meilleur de To Die For se trouve à mon avis sur \"Epilogue\", avec en tout cas de bons titres comme le premier morceau \"Autumn Forever\" ou encore \"Fragmented\", et toujours de très bons passages dans chaque morceau.

Adnauseam - 8/10