ESPHARES

Mortiferiis - ESPHARES

Black Metal, France

Avril 2012

Géniteur de la démoVeritas Liberabit Vos, Mortiferiis a accepté de répondre à quelques questions pour nous présenter ESPHARES, un projet qui devrait faire parler de lui dans les prochaines années s'il continue à répandre son Black avec la même virulence et la même haine envers une partie non négligeable de l'Humanité.

1 – Etant donné qu'il s'agit de ta première interview pour la Horde, peux tu te présenter ainsi que ton projet ?

Tout d'abord salut à toi et merci de m'accorder cet entretien.
ESPHARES est un projet solo qui a vu le jour en 2007 et qui s'influence de la scène BM des années 90,période pendant laquelle cette scène (selon moi) avait atteint son paroxysme en terme de sincérité et de qualité musicale.


2 – L'œuvre d'ESPHARES est elle portée par une philosophie particulière ?

Le thème abordé dans ma musique est simple...J'en appelle à la résistance et à la guerre contre ces infâmes êtres cupides qui font la pluie et le beau temps dans notre monde, qui se prennent pour des dieux et qui imposent à l'humanité une manière de vivre et de penser et qui au nom d'une certaine église sans révélation, la religion "droit de l'hommiste" entre autre, tentent de détruire toute spiritualité qui pourraient s'avérer non rentable à leurs yeux, un obstacle à leur désir de s'en foutre plein les fouilles. En gros, ils veulent réduire l'homme au simple stade d'estomac prolongé d'un sexe (citation de Pierre Hillard), sans spiritualité, sans identité et ayant pour seul aspiration à la vie, de bouffer, chier et consommer de l'inutile...
Le pire est que leur stratégie fonctionne car la masse n'y voit rien de mal, pourtant le résultat est là... Tout est pourri, les familles se disloquent, la femme "moderne" divorce et ne veut plus d'enfants au nom de son émancipation, l'homme préfère se félicité de s'être tapé 10 000 nanas dans sa vie plutôt que d'avoir pu fonder une famille uni et l'être humain en général ne cherche qu'à accumuler de la richesse matérielle, pour cela, malheureusement il se soumet volontiers à toute forme d'injustice, quitte à rejeter en lui ce qui fait de lui un être humain et non un animal soumis à son maître...un être fier et possédant des valeurs.
Pour conclure et pour revenir à ESPHARES, ma philosophie est que j'estime que l'heure n'est plus aux lamentations mais à la résistance, ce pourquoi je chie sur le DSBM car pleurnicher ne sert à rien, il faut lever la tête, résister et être prêt à se battre si cela s'avère nécessaire!
Ses gens devront un jour, quoi qu'il arrive (question de temps), répondre de leurs actes et être châtiés, mais pour cela, seule la vérité admise et non occultée par la masse ignorante déclenchera le soulèvement des bafoués, d'où le titre "Veritas Liberabit Vos".

3 – Pourquoi te cantonner au format démo ?

Je ne me cantonne pas au format démo, je fais de la musique et enregistre avec les moyens du bord, mais selon les dires des labels, justement, étant donné que je n'ai pas enregistré en studio pro, je ne peux pas qualifier ma "démo" , "d'album"...moi je n'y connais pas grand chose, je fais avant tout de la musique et estime d'ailleurs que le son de "Veritas Liberabit Vos", bien qu'étant loin des prods lisses actuelles, est supérieur à certains "albums" que j'ai pu écouter, donc voilà, je ne pige pas trop mais je m'en tape, je verrais bien plus tard...

4 - Pourquoi avoir mis les deux démos (2009 et 2012) sur une seule et même Tape?

La 1ère démo "Par delà le fleuve de la mort..." n'a été distribuée en CD-R qu'en très petites quantité à l'époque, peut être une dizaine...
Je voulais, par le biais de ce deal avec Mortis Humanae, faire d'une pierre deux coups en proposant aux gens qui ont aimés la seconde démo, de découvrir par la même occasion et ce à très moindre coût, la 1ère démo d'ESPHARES qui à mon sens, bien que possédant une prod de moins bonne qualité, n'en demeure pas moins de qualité musicale appréciable...après, aux gens d'en juger.

5 – Quelles sont tes influences (musicales ou autres) ?

Mes influences sont nombreuses mais tout de même abstraites, j'écoute de tout mais m'interdis d'écouter quoi que ce soit lors de la composition de mes titres histoire de ne pas trop exagérément influencer ces derniers, cependant et je suis d'accord de l'admettre, on sent que j'aime des groupes comme Dark Funeral, Setherial ou encore Abigor.
Ensuite pour l'inspiration "non musicale", je peux trouver de l'influence dans tout type de son, ça va peut être en faire rire certain mais il m'est arrivé de courir prendre ma guitare après m'être longuement concentré sur le bruit de canalisations de flotte ou autres conneries de ce genre mais généralement, je trouve mes riffs de tête sans forcément avoir besoin de passer 3 plombes sur ma guitare que je ne touche que très rarement d'ailleurs.
Sinon bah je veux faire une musique qui défonce tout, c'est un appel à la guerre donc pas de place à la mandoline et à la flûte, je pense que c'est clair.


6 – Te sens tu faire partie d'une scène underground ? Si oui, celle-ci a-t-elle favorisé ton émergence ?

Je ne me sens pas faire partie d'une quelconque scène précise, encore une fois, je fais du Black Metal, point barre.
L'UG est à mon sens, un qualificatif qui souvent est utilisé maladroitement. Je ne suis pas connu donc je fais partie de la scène UG mais ce n'est pas moi qui choisit, voilà tout. Je cherche un coup de pouce de la part des labels histoire de faire découvrir ESPHARES à un maximum de monde, pour le moment, seuls des labels très UG acceptent de me produire, les autres apparemment sont surbookés ou attendent peut être une production plus pro mais ils pourront aller se brosser, ce n'est pas dans mes prérogatives de claquer 2000€ pour faire faire un travail à un mec que je peux faire tout seul à moindre coût et avec une qualité qui n'a pas l'air pour le moment de déplaire aux gens qui ont eu l'occasion de poser une oreille sur ce que je fais.
Bref, je ne prête pas attention à l'adjectif que l'ont emploi pour qualifier ESPHARES, ce que je demande aux labels, qu'ils se revendiquent UG ou non, c'est qu'ils fassent juste leur job, en gros, le nécessaire pour faire découvrir ESPHARES au plus grand nombre et cela passe par une promo de qualité et de contacts dans le milieu que moi je n'ai pas forcément.

7 – Tu sors tes démos au format cassette, est-ce pour cultiver une certaine forme d'élitisme propre au Black Metal ?

Non, je suis d'ailleurs sur le point de conclure un deal avec un label pour une production en CD de "Veritas Liberabit Vos". Le label Mortis Humanae qui m'a produit sous ce format (Tape) à peut être voulu dans un 1er temps tâter le terrain prudemment car il faut l'avouer, signer un tout jeune groupe pour un format CD de plusieurs centaines d'exemplaires peut comporter des risques pour ce genre de labels UG, ce que je peux comprendre, surtout pour une 1ère sortie donc nous nous sommes mis d'accord pour la Tape et pourquoi pas j'ai envie de dire, c'est un 1er pas, chaque chose en son temps mais dans l'avenir, je ne ferais plus produire ESPHARES en K7 car certes, ça coûte moins chère pour les labels mais faudrait il encore que les gens puissent l'écouter sans avoir à se procurer une platine au marché aux puces... C'est assez restrictif je trouve et plus tout le monde ne possède de quoi écouter une Tape de nos jours, il faut bien l'avouer,c'est surtout pratique pour les échanges entre distros.

8 – As-tu d'autres projets dont tu souhaiterais nous entretenir ?

Effectivement, j'ai fondé un autre projet intitulé FRENNEKROS en 2003 et une 1ère démo, ou plutôt essai, à vu le jour en 2005 avec moi aux instruments et Eot Moraieth Yelna au chant (qui possède un projet sous ce nom et un autre intitulé XERCES).
Initialement c'est mon projet originel, ESPHARES n'était pas prévu, ou plutôt, l'ESPHARES d'aujourd'hui est ce que FRENNEKROS aurait du être mais bon, les choses ne se sont pas passées comme prévu...ce projet n'a pas splitté mais a été mis en standby par la force des choses, EMY était occupé à XERCES et nous n'avions pas continuer FRENNEKROS, du coup, j'ai monté ESPHARES et me suis débrouillé seul en m'abstenant de reprendre le nom FRENNEKROS au cas où...
Une démo de FRENNEKROS est prévue, je ne sais pas encore si ce sera seul ou avec EMY car j'ai pris l'habitude de travailler seul mais nous verrons bien.
Quant au style, il sera plus Doom/Black mid tempo, plus basé sur les ambiances, plus lourd...


9 – A ce propos, ESPHARES en tournée, est-ce possible un jour ou pas du tout ?

Franchement je ne peux te répondre, ce n'est pas prévu mais j'avoue que je serais curieux de voir ce qu'ESPHARES donnerait en live mais ce qui est sûr c'est qu'en l'état c'est impossible, puis comme dit plus haut, j'ai pris l'habitude bosser seul et ça me va ainsi donc pourquoi pas mais si ça ne se fait pas, tanpis.


10 – Pour finir, un avis à nous donner sur l'évolution de notre société (surtout en cette période électorale) ?

L'essentiel est expliqué dans le 1er paragraphe mais je dirais néanmoins une chose, c'est qu'en l'état, nous courrons indéniablement vers une 3ème mondiale car au fond, ce que vivent certain peuple aujourd'hui et que nous vivrons sans doute nous même demain si rien n'est fait, ressemble beaucoup à ce qu'ont vécu nos aïeuls avant les 2 guerres. Toutes ces tensions sont palpables.
Chacun exige égoïstement d'obtenir sa part du gâteau qui lui est soit disant dû alors qu'on devrait tous faire un peu preuve d'humilité, réfléchir à quelle
est la véritable place et utilité de l'homme dans l'univers ou simplement, à ce qu'il est intrinsèquement, réapprendre à vivre simplement sans constamment se tuer à chercher à posséder plus que l'autre, cette façon de voir les choses à l'américaine qui donne l'illusion à quelque connard, d'une certaine légitimité à se considérer au dessus de son voisin de par son niveau d'étude, de la taille de sa baraque, de sa bagnole ou dans le fait de posséder un Iphone 4S qui sert à rien!
Je ne crois plus en la démocratie mais ces élections sont je l'estime, tout de même importantes dans le sens où elles détermineront à qui nous allons
donner le pouvoir ou à qui nous allons le laisser, c'est une 1ère étape...
Allons nous le laisser aux cupides et laisser à ceux dont on ne peut prononcer le nom (certain comprendront...), le pouvoir de nous imposer leur vision de l'humanité et de ce qu'est le bien et le mal, avec tout ce que cela implique en terme de soumission et de sacrifice, ou allons nous commencer par les mettre face à leur démons en votant quelqu'un qui aura déjà dans un 1er temps, les couilles de leur dire merde? (bizarre que celle-ci soit à mon sens un femme...)...bref, à suivre mais ce qui est sûr, c'est que des têtes devraient tomber...et de nombreuses...

Sargon