FERAL

Crust / Hardcore, France

09/10/2016

Rencontre avec Rodolphe, chanteur de FERAL, à l'occasion de la sortie de leur premier album baptisé Doomwalk, ode dévastatrice en l'honneur d'un Hardcore survolté.

 

1) Vous êtes tous déjà impliqués dans d'autres formations, pourquoi alors avoir formé Feral ? Est-ce une envie de jouer ensemble, une question d'amitié qui vous ont motivé ?

Avec Fred on se connaissait un peu mais je l’avais vu jouer live plusieurs fois et j’aimais bien son jeu et son style…alors on a joué…et créé FERAL. On connaissait suffisamment de potes musiciens pour compléter le line-up. La base rythmique est solide.On a beaucoup de chance d’avoir les 2 fréros avec nous. On s’entend très bien.

2) Votre style est une sorte de mixture entre hardcore, crust et sludge : êtes-vous d'accord avec cette définition ?

Oui et non, pour moi c’est du Metal ou du Hardcore point.Chacun y met ses influences.

3) La scène hardcore est assez encombrée. Que pensez-vous apporter de plus ?

On verra, notre personnalité, notre dévouement, et avec le temps une identité j’espère !

4) Feral est-il un groupe fait pour durer ?

Je pense que oui.

5) Au moment où tu vas répondre à ces questions, vous aurez partagé l'affiche avec Napalm Death. Qu'est-ce que cela fait de jouer avec un tel monstre ? 

Personellement c’est un grand plaisir, car ils m’ont beaucoup influencé et j’aime les écouter. C’est aussi l’occasion de jouer devant un public plus large avec des gens qui viennent jamais nous voir…

6) Montpellier semble abriter une scène hardcore en pleine effervescence. Comment l'expliquer ?

Au contraire l’effervescence est passée et il y a aujourd’hui une vrai scène. Une scène Hardcore ancrée, solide et active dans la culture de Montpellier. C’est lié au développement important de la ville ces dernières années. C’est une ville attractive et moderne.

7) De part son urgence, on a l'impression que Doomwalk n'est qu'un prétexte pour faire des concerts où vous devez tout casser...

Il y a de ça c’est vrai…on aime faire des concerts. Mais c’est aussi la manière de composer qui donne ce résultat, on ne réfléchi pas trop, on a joué et composé surtout à l’instinct.

8) Comment se sont déroulés la conception et l'enregistrement de cet album ? Qu'aviez-vous en tête ?

La composition est un mélange de nos idées interprétées avec nos capacités, notre feeling. Chacun de nous participe à son niveau. Tout ce fait dans la bonne humeur, comme l’enregistrement d’ailleurs au Chicken Coop studio.On a travaillé sans pression dans l’unique but de faire quelque chose de bien.

9) Vous avez confié le mastering à Nick Zampiello, pourquoi ce choix ? Parce qu'il est incontournable ?

Je connaissais son travail grâce à STUNTMAN et avec Ole qui a mixé et enregistré l’album on savait ou on allait. Il avait aussi déjà travaillé avec lui, c’était donc naturel et plus simple. On est satisfait du résultat.

10) Je trouve vos compos très dynamiques, à la fois rageuses et en même temps ultra heavy, tout en étant très techniques. Es-tu d'accord ?

Je suis d’accord pour la rage,le coté heavy ,pour la dynamique aussi… c’est d’ailleurs l’orientation qu’on à prise dans la production au niveau du son, on voulait quelque chose de chaleureux. Par contre je trouve la musique pas si technique et relativement directe, voir simple. Mais la technique  c’est toujours subjectif et relatif à quelque chose dont on parle précisément. Je veux dire que globalement FERAL n’est pas technique mais certains passages le sont.

11) Je ne me suis pas penché sur vos textes. De quoi parlent-t-ils ?  Qui les a composés ? 

C’est moi qui écrit les textes et cet album évoque notre époque sans foi ni loi, de manipulation, belliqueuse  et violente. On va droit vers moins de liberté et plus de soumission. Cet album est très contemporain et donc pessimiste.

12) Quels sont vos projets ?

Dans les mois qui viennent on va tourner et défendre Doomwalk. A commencer par une tournée européenne avec nos amis lyonnais de Plèvre du 20 au 30 octobre et nous poursuivrons en Russie du 1er au 16 avril 2017.

 

Europe tour 2016 w/ Plèvre

21/10/2016 - La Chaux de Fonds - Le bikini test (Ch)

22/10/2016 - Braine l'alleud – Le prisme (Be)

23/10/2016 - Off

24/10/2016 - Warsztat - Krakow (Pol)

25/10/2016 - Secret place - Leipzig (De)

26/10/2016 – Amsterdam - Tba (Nl)

27/10/2016 - Le diamant d'or - Strasbourg (Fr)

28/10/2016 - AK44 - Giessen (De)

29/10/2016 - Le cirque électrique - Paris (Fr)

 

Childeric Thor