FOLGE DEM WIND

folge dem wind logo

Pagan/Black metal, France

Décembre 2008

Après une première demo "Hail the Pagan Age" sorti en 2004, et une participation remarquée à l'édition 2007 du Cernunnos Festival, Folge Dem Wind vient d'achever la conception de son premier album, qui n'attend désormais qu'un label pour le populariser...

Je te laisse présenter Folge Dem Wind, son histoire, le parcours de ses membres, l'origine de sa création?

Le groupe est né en 1999 sous l'impulsion de deux jeunes âmes, et après divers changements de membres et de patronymes (Moloch, Die Wahrheit steht im Blut...) et une indéniable évolution musicale et spirituelle, le chemin parcouru a donné naissance à Folge dem Wind sous la forme qu'on lui connait aujourd'hui.


Vous officiez auparavant sous un autre patronyme? Pourquoi en avoir changé et pourquoi alors un nom en allemand?

Il y a eu exactement deux changements de patronymes. Pourquoi? Simplement parce que le premier (Moloch) ne correspondait plus à ce que nous voulions faire passer au travers de notre musique (aussi bien musicalement que conceptuellement). Pour ce qui est de Die Wahrheit..., ce nom nous correspondait totalement, mais nous avons appris que cette phrase "la vérité est dans le sang" avait déjà été utilisée à des fins politiques... Et La musique n'a rien à voir avec cela. En ce qui concerne la langue utilisée, c'est simplement une question de sonorité.

Quelle est la signification du patronyme "Folge Dem Wind"? Pourquoi l'avoir choisi?

"Suis le Vent". Il s'est imposé de lui même. C'est une phrase qui peut avoir de multiples sens, qui nous permet de ne pas rester enfermés dans un concept hermétique. Folge dem Wind est une entité vivante, avec tout ce que cela comporte, elle respire, a ses humeurs, ses doutes, ses interrogations,et par conséquent est en perpétuel mouvement.


Depuis sa création Folge Dem Wind n'a pas été des plus productifs, avec une seule demo, comment cela s'explique-t-il?

Le développement de l'entité Folge dem Wind fut long et semé d'embûches. L'ordre des choses est logique, nous avons suivi le vent et il nous a mené jusqu'ici à son rythme... Nous ne pensons pas qu'il faille absolument sortir une démo et un album par an pour être un groupe valable. Après la sortie de la démo nous avons créé cet album et cela a pris le temps qu'il fallait.

Quelles sont les news concernant votre premier album, qui, il me semble sort dès que vous aurez trouvé un label sérieux ?

Folge dem Wind : Le retard de la sortie deThus Echoes the Earthest surtout dû à des problèmes techniques lors de la conception du visuel pour le disque. Nous sommes victimes des aléas du "Do it yourself". Mais malgré toutes ces embûches nous sommes intimement convaincus que la Balance se rétablira. Tout est question d'équilibre.

Comment et ou l'avez-vous enregistré ?

L'album a été enregistré et mixé aux Studios Halphas, en Seine et Marne, avec comme ingé son principal Cyrille Champagne qui est , soit dit en passant, quelqu'un de très bon professionnellement et humainement parlant. De plus, le fait qu'il ne soit pas spécialisé dans le Metal mais plutôt orienté Post-rock y est pour beaucoup dans l'originalité de notre son. L'enregistrement a été réalisé en plusieurs étapes étalées sur plusieurs mois. Il a débuté en juillet 2007 et a été finalisé en 2008.

Quelles ont été vos influences ?

Ce qui meut Folge dem Wind sont les énergies et les forces qui l'entourent, quelles soient physiques ou éthérées, bonnes ou néfastes. Ce sont les pulsations telluriques et le souffle de la Vie, comme de la Mort bien entendu, qui forment cette Danse folleet effrénée dans laquelle nous nous lançons à corps perdu. Ce sont nos expériences terrestres ou extatiques qui influencent nos créations.
D'un point de vue plus purement terrestre, nous pouvons citer des groupes aussi variés que Enslaved, Neurosis, Godspeed You Black Emperor!, Bathory, Iron Maiden, Emperor ainsi que bien d'autres même hors de la sphère Metal, pour ce qui est de la musique. Nos inspirations extra-musicales vont de Herman Hesse à Olivier Tarabot en passant par d'autres maîtres comme Lautréamont, Antonin Artaud ou Max Ernst ... Mais les auditeurs ne manqueront sûrement pas de nous trouver des influences inconnues de Folge dem Wind, comme à l'époque de la démo avec Taake...

Quelles émotions souhaitez-vous retranscrire grâce à votre musique?

Elles sont diverses et variées, sombres et lumineuses, glaciales et brûlantes, impulsives ou maîtrisées... Mais il est clair que l'émotion ultime et intimement recherchée par la musique de Folge dem Wind est l'extase, au sens propre du terme bien-sûr...

Quels sont les thèmes abordés dans les textes?

Ils sont divers et variés, sombres et lumineux, glaciaux et brûlants, impulsifs ou maîtrisés...

Quelle est la philosophie du groupe, si philosophie il y a ?

Si par "philosophie" tu évoques un simple mode de vie terrestre, disons qu'il varie selon l'instant, l'être et les forces en jeu...

Que pensez vous du recours aux nouvelles technologies?

Cela ne fait pas partie des choses qui nous préoccupent, nos pensées sont ailleurs... Mais il est clair que la diffusion artistique est devenue meilleure grâce à ces nouvelles technologies.

Folge Dem Wind

Que pensez vous des fanzines et webzines?

Ils sont clairement utiles à la diffusion de nos créations. C'est une entreprise très louable lorsqu'elle est menée avec passion par des gens qui croient réellement en ce qu'ils font.

Pouvez-vous nous parler de votre scène extrême locale?

Il y a de bons groupes dans le coin, comme Corrosive Elements, Cae Death, Borgia, Skorzum, Scolopendra et d'autres qui sont pour la plupart également des amis plus ou moins proches.

Les membres de FOLGE DEM WIND ont-ils des side-projects?

Il y en a... Mais il est encore trop tôt pour en parler.

Aimez-vous la scène ? Des dates prévues ? Avec qui aimeriez-vous jouer ?

Nous aimons la scène lorsque les conditions sont propices au déroulement de notre prestation, autant visuelle et musicale que tactile, qui peut nous faire toucher du bout des doigts l'extase, la transcendance, l'orgasme universel... Si ces conditions ne sont pas respectées, le concert peut vite tourner à la catastrophe, de notre point de vue en tout cas.
Nous n'avons pas de dates précises prévues pour le moment (nous venons d'achever une petite série de concerts plus ou moins convaincants), mais nous tenons à ne pas nous produire sur scène à l'excès pour justement éviter le genre de désagrément pré-cité, pouvoir offrir tout ce que nous avons à offrir, et ne pas "faire un concert parce qu'il faut en faire un".
Nous aimerions jouer avec tous les groupes qui nous inspirent de près ou de loin, mais surtout jouer sur des affiches cohérentes.

Lors de votre prestation live au Cernunnos Festival, vous êtes apparus recouverts de boue, panoplie visuelle habituelle au groupe ou exception? Pourquoi ce recours à la boue?

Nous apparaissons ainsi à tous nos concerts depuis presque 3 ans. Nous sommes les fils de la Terre et nous l'affichons fièrement. De plus d'un côté purement visuel, cela donne indéniablement une unité au groupe et contribue par-là à créer une énergie commune sur scène qui se tansmet ensuite au public tout au long de la prestation (également par le biais de notre rituel d'introduction...).

Que pensez-vous de la mouvance NS qui fait désormais partie de la scène black metal?

Ces groupes penchent d'un certain côté de la Balance, et nous recherchons l'équilibre...

Un dernier message ?

Entrez dans la Danse!

Exalta