INOCCULTA

Black metal, Belgique

Fort de ces 2 démos, ce groupe de black franco-belge n'attend plus que la signature d'un label UG afin de mieux envahir l'UG européen... Découvrons mieux le monde sombre d'Inocculta...

Hailz ! Présentez-vous aux loosers qui ne vous connaissent pas encore !

Nous sommes un groupe de Pagan black métal, basé á Bruxelles et formé de musiciens franco-belges. Nous avons débuté le groupe durant l'année 2001 et avons déjà enregistré 2 démos : " Destins Cathares " et " Fausseté et Démesure ".

Que signifie le nom du groupe ? Quel concept se cache derrière ce nom latinisant ?

Le mot INOCCULTA, provient de la combinaison de 2 mots en latin : "in" et "occulta", c'est-à-dire, littéralement, "dans" et "obscurité, occulte" et, littérairement, "à travers toutes les choses occultes et sombres". Nous avons choisi ce nom car il reflétait bien l'esprit des textes des chansons.

Quelle est votre philosophie de vie ? sex, drugs & heavy metal, ou morale, famille et menu végétarien ???

Nous apprécions la bière, la viande saignante, et la philosophie.

Quelle est votre actu ?

Nous avons sorti, il y a quelques mois déjà, notre deuxième démo " Fausseté et Démesure ". Nous avons effectué quelques concerts et normalement, nous allons en faire d'autres prochainement. Nous allons également bientôt enregistrer une reprise de Satyricon pour la compilation " A tribute to old school spirit" coordonnée par Autocrator d'Osirion.

Quels ont été les retours de la dernière démo, " fausseté et démesure " ? Qu'en attendez-vous exactement ? Avez-vous démarché les labels ? le résultat ?

Nous avons eu d'excellents retours des webzines, et cette démo a pour l'instant été chroniquée 13 fois notamment par des webzines francais, argentins et italiens. Nous avons des contacts au Canada, en Italie, en Argentine, en Pologne , en Grèce, en Allemagne, en Belgique et en France. Nous avons démarché certains labels, sans succès pour l'instant.

Comment et ou avez-vous enregistré ?

Nous avons enregistré dans notre local de répète avec un home studio, avec Serge Wintgens, un ami. D'après les nombreux échos que nous avons eu l'enregistrement semble satisfaisant.

Décrivez-nous votre zique : plutot old school spirit, avec des éléments plus actuels (plans atmo) ? Quelles émotions souhaitez-vous retranscrire ? Quels sont les thèmes abordés dans les textes ?

Nous cherchons á retransmettre le malaise ambiant du monde dans lequel nous errons. Pour cela, nous effectuons une musique black métal plutôt old school á laquelle nous ajoutons des éléments nouveaux pas forcément liés au métal. Nos textes traitent principalement de la secte cathare ,de l'inquisition, du psychisme et du magnétisme.

Comment travaillez-vous pour composer ?

Chacun compose ses chansons que l'ensemble du groupe travaille ensuite. Sur les 6 compositions de " Fausseté et Démesure ", sans compter l'interlude, Circius, Prometheus et Spoliatorion en ont chacun composé deux, ce qui montre bien la diversité de la composition au sein du groupe. Cd thèque idéale ? dernier cd acheté ? L'album favori de Prometheus est "Drudenhaus" d'Anorexia Nervosa, celui de Circius " Eld "d'Enslaved , celui de Spoliatorion " Hell awaits " de Slayer, et enfin celui de Thorselder "In the nightside eclipse " d'Emperor. Dernièrement, nous avons été impressionnés par le travail de groupe comme Taake ou Windir.

Vos influences majeures ?

Nos influences principales sont la musique profane et médiévale et le black métal du début des années 90. Références littéraires / artistiques ?
Spoliatorion apprécie beaucoup ce qu'ont pu faire des gens comme Jean Markal, Edouard Shuré et Rudolph Steiner. Thorselder et Prometheus sont fortement inspirés par Nietzsche.

Quels sont vos passe-temps favoris ?

Spoliatorion aime prendre des photos et voyager tandis que l'ensemble du groupe apprécie la littérature, la philosophie et, bien sur, la musique. Parlez-nous de la scène extrême wallonne : vos amis, espoirs, les pires cons ? Nous sommes en contact avec divers groupes comme Mystica, Nartwind ou Svartkrist (RIP). La scène extrême wallonne recèle de bons groupes comme Coalition ou ,bien sur, Enthroned.

Aimez-vous la scène ? Des dates prévues ? Avec qui aimeriez-vous jouer ?

Nous aimons faire des concerts mais vu nos emplois du temps nous ne pouvons pas accepter toutes les propositions. Nous aimerions jouer dans des festivals de black métal car pour l'instant nous avons surtout joué en compagnie de groupes de Trash.

Que pensez-vous de la situation politique actuelle mondiale ?

Le black métal n'a rien á voir avec la politique. Nous ne répondrons pas á cette question.

OK, mais que penser du mouvement NS qui envahit la scène black ?

Inocculta se détache totalement de ce mouvement. Pour nous, la politique n'a rien á faire dans le black et le national-socialisme c 'est avant tout le conformisme. Les marginaux sont rejetés et punis dans un système comme celui ci. Faire du Black Metal y serait impossible et le concept de NS black paraît absurde même si musicalement certaines de ces formations sont intéressantes.

Et le black doit il rester sataniste ?

Pas forcément, il peut être simplement païen. En tout les cas, il nous semble regrettable que beaucoup de groupes sombrent dans un antichristianisme primaire et non réfléchi. Certaines formes de satanisme sont aussi stupides que le Christianisme dans le sens oú elles enferment les gens dans un système qui les empêchent de penser. C'est toujours marrant de lire des interviews de Dimmu Borgir oú ils disent vénérer Lucifer, qui n'est pas qu'un symbole pour eux, pour s'écarter des chrétiens qui sont tous des moutons. Les satanistes de ce style sont aussi faibles que les chrétiens puisqu'ils ont besoin d'avoir un chemin tout tracé et qu'on leur impose des valeurs. Ils choisissent la soumission plutôt que la liberté, comme les croyants. Mais pourquoi est ce que vénérer Satan serait ce plus intelligent que vénérer Dieu ? Dans les 2 cas c'est la même oppression. Le Satanisme de l'église luciférienne rejette les dogmes chrétiens, mais s'en crée de nouveaux. Oú est l'intérêt ? Satan doit rester un symbole et le satanisme est une expérience á vivre individuellement dans sa relation avec les autres et il ne doit en aucun cas devenir une institution.

Comment voyez-vous l'évolution du black / de l' UG ?

L'underground francais évolue plutôt bien avec l'émergence de nombreuses excellentes formations. Pour le black en général, la tendance à mettre des synthés partout et á faire jouer aux guitares des riffs de plus en plus basique est énervante. La profusion de chants féminins est également á bannir. Le Black Métal doit rester métal dans l'attitude ce qui n'est pas le cas de nombreux groupes aujourd'hui.

Un dernier message ?

Merci pour l'interview. Bonne continuation á Osirion. N'hésitez pas à visiter notre site internet.

Autocrator