LEX TALIONIS (2003)

Lex Talionis

Techno Death metal, France

sept. 2003

Lex Talionis est un groupe de metal extrême venu de cette prolifique scène du Sud-Ouest. Très élitiste et hermétique aux modes qui gangrènent le métal, Lex Talionis garde pourtant l'esprit rock'n'roll. Lisez ces quelques lignes pour vous en convaincre.

1/ Pouvez-vous nous présentez le groupe (question classique mais toujours indispensable) ?

Comme seule la musique compte : Nous dirons que notre but est de créer la musique la plus violente possible afin d'offrir une sorte de contribution à ce style musical génial qu'est le heavy-metal et qui a changé la vie de chacun d'entre nous. Nous avons sorti 3 démos puis signé chez Deadsun Records qui est un label professionnel et efficace dirigé par des gens compétents amateurs de musique et pas de modes. Nous avons sorti chez eux, à l'échelle mondiale deux albums : INHUMAN VIOLENCE 2002 (Deadsun RECORDS/ Adipocere) qui a reçu des critiques incroyables partout dans le monde et THE SUPREME AGGRESSION 2003 (Deadsun RECORDS/UMC) qui nous l'espérerons plaira autant voire davantage.

2/ Quel est selon le groupe le genre musical du groupe, car il est vraiment impossible de le classer, je me rappelle du qualificatif "ultra barbaric war metal" de Phillipe Novelli, mais selon vos propres dires ?

Puisqu'il faut aiguiller le CONsommateur moyen de disque de metal, on dira que nous faisons du BRUTAL WAR METAL. Nous on pense qu'on fait juste du heavy metaaaaaaaaalllllll !!!!

3/ Quelles sont les influences du groupe, et elles doivent êtres diverses et variées pour pouvoir faire un groupe aussi original ?

Merci pour l'originalité. PM (guitare) : Tony Mac Alpine, Partrick Rondat, NOCTURNUS, NECROPHAGIST, MORBID ANGEL, LUCIFERION, DYING FETUS, KRISIUN, Chastain, Malmsteen, 7Whitesnake,... Nicolas (basse): pareil que PM pour les gros méchants puis SUMMONING, IRON MAIDEN, MANOWAR, EMPYRIUM, GUNS N'ROSES, SAMAEL, WHITE LION, DEF LEPPARD, BOF CONAN,... Je crois que le chanteur/claviériste aime des trucs très variés mais est très accès musique sombre et violente. On dira qu'il écoute autant Cannibal et Kataklysm que des compositeurs russes de musique classique. Yannick, l'autre guitare du groupe est très branché par le death technique comme Nocturnus et Death à la fin, du prog metal à la Symphony X, du prog 70'S à la Pink floyd et des trucs de fumeurs de joints comme Electric Wizard ou Skepticism.

4/ Avec quelles machines faites vous les parties autres que guitares et chant (et s'il y moyen de savoir la recette pour avoir ce cri si spécifique) ?

Nous n'utilisons qu'une boîte à rythmes sur PC, sinon tout est joué. C'est juste une histoire de technique d'enregistrement pour la voix par exemple. Comme nos rythmes ultras speed ne sont utilisés que par nous, ça pose des problèmes de son inédits. On fait donc un travail de recherche sur la violence du son en collaboration avec notre producteur/ingé. son que l'on considère comme le 5eme membre du groupe, Yann. C'est ce dernier qui est responsable de notre son et franchement je ne comprends rien aux techniques qu'il emploie, c'est très compliqué. Sur le nouvel album, on est arrivé à un point tellement extrême dans certains domaines que je pense qu'il est impossible d'aller plus loin. C'est donc vers d'autres directions que nous irons à l'avenir pour augmenter notre violence. Nous sommes très fiers de ce nouveau disque au son unique et très novateur, c'était le disque qu'il nous était indispensable d'enregistrer dans notre quête de la violence musicale, un peu comme le premier disque en son temps mais dans une direction un peu différente.

5/ Comment se porte la scène locale, des groupes en devenir, des associations qui font leur travail, etc.? Anael, Fornication, Darvulia... ?

PM :je joue souvent au foot avec SABAT (Fornication / arrière latéral) et KOBAL (DARVULIA/ gardien). Ils ont pas trop la condition physique mais ils sont super gentils. Tu leur demandes l'heure: ils te donnent la montre. A part ça j'ai plus trop de contacts avec la scène locale car je me la pète à fond et les autres ne me supportent plus.

6/ Pourquoi remercier des hommes de l'histoire sur votre dernier album ?

Pour l'inspiration qu'ils nous procurent et pour montrer que nous sommes français et fiers d'appartenir à la plus grande culture au monde. Ils me font bien marrer les Suédois et autres Norvégiens qui, dans leurs disques, nous rebattent les oreilles avec leur pseudo culture. Il ne faut pas oublier que ces peuples ne représentent rien à l'échelle mondiale et n'ont fait que subir les aléas de l'histoire sans y avoir aucun rôle. Si les Norvégiens sont riches, c'est bien grâce au fait qu'ils sont nés sur un puits de pétrole et pas du fait de leur valeur. Quant à leur culture, ce n'est que celle de tribus primitives, c'est-à-dire naïve et inintéressante pour l'immense majorité. Ca me désole de voir des jeunes français intoxiqués par ces cons de scandinaves, à idolâtrer leur nature, leurs montagnes (de pauvres collines : même pas 2500 mètres, c'est ridicule), leur dialecte et même se trouver de fausses origines dans ces pays... Je n'ai rien contre les scandinaves mais quand on a la chance d'avoir un patrimoine culturel comme celui de la France, c'est débile de ne pas en être fier. C'est comme si un mec ayant une Ferrari 308 GTS modèle 1977 enviait un beauf avec sa Peugeot 306 kittée chez Norauto, parce que ce dernier la lui vante.

7/ Quels est selon le groupe l'avenir du métal extrême et de la scène UG ?

Toujours plus brutal : nous sommes donc l'avenir du metal extrême, en toute modestie. On est pour la mort de L'UG actuel qui est synonyme de médiocrité technique et créative et on espère un renforcement de l' UG qui veut dire passion, indépendance artistique et qualité. Nous sommes pour la mort du professionnalisme en matière artistique et la diffusion des Ĺ“uvres de manière indépendante via les nouvelles technologies. Le professionnalisme veut en effet dire préoccupations mercantiles et pas qualité alors vive l'amateurisme qui a pour base la passion et le désir de créer quelque chose de qualité sans se soucier de savoir si la majorité des débiles comprendra et si elle s'habillera pareil que toi, achètera tes disques et te permettra d'être riche à millions, de tirer des tops-models...

8/ Si je ne me trompe pas il n'y a pas de batteur dans le groupe, alors est-ce que le groupe fait de la scène et comment les membres du groupes voient ils ce moyen de communication avec le public, bien loin de l'écoute solitaire du CD ?

Dans le mille Emile, il n'y a pas de batteur, tout est programmé car c'est injouable, car trop rapide. On fait de la scène comme SAMAEL en fait par exemple. Ce moyen d'expression est important car notre musique est taillée pour la scène, nous y sommes destructeurs, comme sur disque. Mais chez nous pas de sauts, de grimaces et de maquillage. Lex Talionis Live c'est quatre musiciens qui jouent de leurs instruments et je pense que ce concept intéresse encore certaines personnes. Ceux qui vont aux concerts pour voir un défilé de mode n'auront malheureusement pas grand-chose à observer, ils pourront se rabattre sur les prestations des groupes de black, de death/grind/gore/porno/méchants ou de néo actuels qui sont plus " aware " concernant les tendances textiles, cosmétique, capillaires et chorégraphiques.

9/ Quels sont les regrets et les espoirs fasse à la décadence toujours plus grandissante de l'humanité ?

Comme seule la musique nous intéresse : on s'en fout. Les autres peuvent bien faire ce qu'ils veulent.

10/ Que pense le groupe des religions, chrétienté, islamisme, sionisme, bouddhisme, etc ?

Je ne connais pas ces 5 groupes. C'est quoi? Du DEATH ? C'est technique ?

11/ Merci d'avoir répondu aux questions, un message pour nos sombres lecteurs ?

Nous ne savions pas que vous n'aviez que des lecteurs sombres. Etant maintenant informés, notre message est qu'avant de retourner dans leur contrée du sud, ils devraient acheter notre nouveau CD, The Supreme Aggression, car il n'est pas distribué chez eux, croyons nous. Ils retrouveront dans ce disque les sonorités de guerre qui sont hélas si familières chez eux mais le tout enrobé de mélodies typiquement européennes qui leur rappelleront avec émoi le merveilleux séjour qu'ils ont passé dans notre beau pays . Merci pour ton interview. Désolé pour l'humour lourd, on ne peut s'en empêcher.

Kharôn