MAËLSTROM (nov 2004)

maelstrom

Death metal mélodique, France

10/11/04

Relativement récent et encore méconnu, ce groupe de metal extrême, aux quelques accents progr' est né à cheval sur la frontière franco-suisse ! Leur mini-album Whirling Dementia reflète déjà une certaine maturité. Alexandre D. (Guitare) a bien voulu nous en dire plus sur le ?pourquoi du comment? de MAELSTRÖM...

Présentez-vous aux losers qui ne vous connaîtraient pas encore ! Vous êtes un groupe franco-suisse, c'est bien ça ?
Yes ! Nous sommes donc MAËLSTROM. Le groupe a émergé, il y a environ trois ans. Je suis français et les autres membres sont suisses, ce qui nous permet effectivement d'avoir ce statut de 'franco-suisse'.

Et pourquoi avoir choisi ce nom qui claque comme un obus ?
Le maelström est un courant marin des plus puissants prenant forme au nord de la Norvège. Cette aspiration fait naître des tourbillons gigantesques et extrêmement dangereux. Ce vortex démesuré possède une symbolique directe de furie en mouvement. À travers cette entité nous retrouvons la fascination envers les éléments naturels, l'aspiration, et la démence qui réside en chacun de nous. Et donc en ce sens-là ce nom correspond parfaitement à notre vision de la musique extrême et à ce que nous voulons exprimer.

Vous avez sorti un CD autoproduit,Whirling Dementia. Quels ont été les retours ? ADIPOCERE a accepté de vous distribuer. Pas d'autres propositions intéressantes ?
Whirling Dementiaest sorti à l'aube de cette année 2004, nous avons reçu des retours extrêmement encourageants. Il y a eu quelques propositions mais nous n'avons pas encore fait de démarche à ce niveau-là.

Vous souhaitez développer un death metal mélodique, voire progressif. Qu'est-ce qui fait la spécificité de MAËLSTROM, selon vous ? Et quelles sont vos influences ?
Disons que le groupe s'est formé avec cette espèce d'ambition d'apporter une nouvelle vision, plus personnelle, de la musique extrême. Nous avons envie de créer quelque chose d'atypique qui regrouperait un bon nombre d'éléments variés. Je compose la plupart des éléments et mes influences peuvent probablement frôler l'absurde pour du ?death metal?, les musiques qui m'apportent le plus d'émotions sont des formations comme ELEND, OPETH... de la musique classique avec Rachmaninov, Stravinsky ou encore des guitaristes jazz comme Sylvain Luc ou Bireli Lagrene. Au-delà de ça et pour prendre en compte l'ensemble du groupe (car chacun apporte ses éléments) nous apprécions aussi des groupes comme SPAWN OF POSSESSION, EMPEROR, MESHUGGAH, NECROPHAGIST, YEARNING, WINDS, LIQUID TENSION EXPERIMENT, DARK FUNERAL, ADAGIO, et plein d'autres encore. Bon évidemment ça peut paraître un peu prétentieux ou du moins trop ambitieux de réunir toutes ces choses en même temps... Mais disons qu'aujourd'hui nos influences s'étendent jusqu'aux milieux jazz et classique pour permettre au concept d'évoluer avec plus d'émotions et de diversité.

Et les thèmes abordés dans les textes ? Traduisent-ils une philosophie propre au groupe ?
Il y a tout un concept qui prend petit à petit forme autour de MAËLSTROM, les textes et idées sont beaucoup plus dans des domaines personnels, psychologiques et en relation avec l'abstrait, que des descriptions gores et terre à terre typiques au death metal. Le tout est souvent tourné de façon métaphorique envers les éléments naturels. Le concept est basé, entre autres, sur l'évocation de la démence, mais sur un titre commeAbstract Inanitionpar exemple, je parle plutôt de l'incapacité à réagir face à une attraction envers une vision de pureté absolue. Je veux dénoncer le fait que c'est très dangereux d'agir avec dévotion ou véhémence pour une personne ou je ne sais quoi d'autre. Les notions de pureté à l'extrême ou d'espérances inaltérables n'ont généralement que peu d'issues : la mort ou la folie.

Quelles émotions souhaitez-vous retranscrire grâce à votre musique ?
Notre premier mini-CDWhirling Dementiadévoile plutôt des accès de violence très expéditifs et ne laisse pas réellement place à d'autres types d'émotions que la haine ou l'aspiration vers les abîmes. Mais il est évident que nous avons envie de faire évoluer notre musique vers des choses plus complexes avec une vision plus globale. Le concept est ambivalent ; le maelström peut être vu en tant que spirale descendante ou ascendante. Et la tristesse infinie, mélancolie étrange ou vision magnifique de fascination se mêlent avec la violence extrême et l'évocation de démence.

Vous avez des concerts prévus en 2005 ? Avec qui rêveriez-vous de jouer ?
Il y a une date en novembre à Chambéry avec ILLOGICIST, et le 17 décembre à l'Usine pour le vernissage de la compile Transit. Jouer avec WINDS, ADAGIO ou OPETH pourrait faire assez rêver mais bon...

Si vous ressentez le besoin de vous exprimer dans des side projects, parlez-nous-en...Alex Anxionnaz est aussi batteur du groupe SYBREED. Sinon nous avons tous à peu près des petites choses abstraites ou en solo mais rien de vraiment concret pour le moment.

Que pensez-vous du recours aux nouvelles technologies : le mp3 tuera-t-il le metal ?
Non je ne pense pas, car le metal est une sorte d'état d'esprit. C'est un milieu où les adeptes se bougent. Il me semble que pour un groupe qui débute, l'essentiel est de se faire connaître. Et en ce sens-là le mp3 est un excellent moyen. Nous n'hésitons pas à proposer des titres complets en libre téléchargement voire carrément toute l'?uvre sur des logiciels de partage. Bon évidemment par la suite ça devient vite problématique mais ces nouvelles choses permettent tout de même d'essayer avant d'acheter... ensuite il faut faire plutôt des efforts du côté du ?packaging? je pense.

Si vous êtes ok pour vous soumettre à un court portrait chinois :

- CDthèque idéale ?
The Umbersunde ELEND,Blackwater ParketDamnationde OPETH, TheImaginary Direction Of Timede WINDS,On The Eve Of The Grimly Inventivede EBONYLAKE,Anthems To The Welkin At Duskde EMPEROR,Cabinetde SPAWN OF POSSESSION,Destroy The Oppositionde DYING FETUS,Epitaphde NECROPHAGIST, LIQUID TENSION EXPERIMENT,Underworldde ADAGIO,Destroy Erase Improvede MESHUGGAH.

- Films préférés ?
Tueurs Nés, Les Bronzés, Will Hunting, Blair Witch, Orange Mécanique, Shine, En Souvenir Des Titans, American History X.

- Références littéraires / artistiques majeures ?
H.P Lovecraft, Edgar Allan Poe, Amélie Nothomb, Rachmaninov, Chopin, Penderecki.

- Passe-temps favoris ?
Musique, photos, nature, informatique.

- Le pire souvenir lié au groupe ?
Concert à Lyon dans un bar infâme, rien à manger, rien à boire, quinze personnes, une corde qui pète et 70 degrés.

- Et le meilleur ?
Concert à l'Usine du 20 septembre 2003, excellent accueil, sensations assez folles.

- Une belle mort ?
Pourrir lentement dans une sorte de cave moisie et restreinte par sa taille, avec la sensation ultra frustrante de ne pas avoir eu ni le temps ni l'occasion d'excaver toutes ses horreurs internes. Accompagné d'une espèce de chose visqueuse et informe qui exerce une torture physique et mentale subtilement et atrocement lente.

Un dernier message à livrer à nos lecteurs ?
Ahum, je ne sais jamais vraiment quoi dire à ce moment-là, mais bon... En tout cas, merci beaucoup et venez faire un tour sur notre site.

Autocrator