La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Ars Moriendi : Des tréfonds d'un être

ARS MORIENDI - Des tréfonds d'un être

Archaic Sound, 2011

Ambient / Black, France

CD

Projet mené par Arsonist depuis une dizaine d'années, Ars Moriendi est le reflet des inspirations d'une seule âme, l'expression d'une volonté unique, et donc une oeuvre sans compromis.
Le disque s'ouvre sur un cri qui se perd au loin et une intro tout en bruitsde cavalcades et arpèges de guitares. Arsonist prend le temps de nous faire pénétrer dans son univers, lequel se révèle à l'auditeur avoir les accents d'un Metal tantôt Heavy/Black, tantôt planant, mais toujours riche en couleurs. Arsonist pose parfois un chant clair sur des nappes de claviers, mais convainc plus quand il officie dans un registre nettement plus typé Black Metal.
Toutes les pistes sont d'une longueur conséquente (la plus courte excède les 6 mn) mais n'engendrent pas la monotonie. Arsonist prend le temps de développer chaque ambiance quitte à la faire évoluer peu à peu pour l'emmener vers d'autres horizons. L'album est en permanence construit entre ces des pôles, la lumière et l'obscurité (avec tout de même une nette préférence pour cette dernière). Les textes sont quant à eux désespérément sombres, hantés par la décrépitude de la chair, la Mort et l'incertitude de l'Au-Delà.
Loin d'être une simple autoprod' enregistrée en 24 heures au fond d'une cave, cette oeuvre a bénéficié d'un traitement sonore professionnel (il faut dire que le sieur Arsonist n'en est plus à son coup d'essaio avec toutes ces démos...).
Ambiant mais contrasté, ces Tréfonds d'un être offrent à qui souhaite les parcourir une immersion dans un monde profondément personnel, qui ne s'embrasse pas de limites stylistiques. Arsonist nous livre une oeuvre crépusculaire et atypique, un album né d'une démarche profondément introspective et hélas trop rare dans la production discographique actuelle.

Sargon - 7.5/10