La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Balrog : Bestial Satanic Terror

BALROG - Bestial Satanic Terror

Holy Records, 2006

Black / Death, France

Album CD

Après \"Kill yourself\" sorti en 2002, voici le deuxième album de Balrog, dont le \"cerveau\" sévissait il y a encore peu dans les rangs de Garwall. Malgré ses contributions musicales multiples (Aborted, Genital Grinder), ce groupe a qui il a donné son nom de scène est avant tout son projet personnel ; Balrog est campé ici dans le rôle de guitariste/chanteur, même s'il s'est adjoint l'aide de d'un ex-Garwall à la basse et de deux membres de Misanthrope (le guitariste et le batteur). Quoiqu'en diraient de mauvaises langues, la musique de Balrog n'est pas tout à fait semblable à celle de Garwall ; certes, on y retrouve cette forte influence de la scène Death/Black nordique des années 1990, incarnée par de fabuleux groupes tels que Dissection, Dark Tranquility ou encore Necrophobic. Certes, la production est aussi bonne chez l'un que chez l'autre de ses groupes. Mais Balrog s'est démarqué de Garwall en se voulant plus direct et rentre-dedans, en mettant un peu la technique et les mélodies en retrait. Beaucoup de blasts et de cris doublés, par exemple, donne un grain de folie à l'ensemble. Mais les riffs, très propres, restent tout de même bien gravés dans la tête. Le chant black, soit en français, soit en anglais, décrit la folie autodestructrice de l'homme et la gouvernance dictatoriale qu'il fait des religions. A l'image du reste, l'artwork est également très soigné et il est également disponible en version digipack limitée. Bref, la grande classe qu'il manque parfois au métal français signé sur des labels ambitieux. A suivre de très prêt. A noter la gracieuse participation de Balrog au \"Tribute to old school spirit\" part I édité par La Horde Noire en 2004, avec son excellente reprise (et inédite) de Burzum, \"Spell of destruction\".

Autocrator - 9.5/10