La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Burzum : Life Has New Meaning - Tribute

BURZUM

Hungaryan Records, 2008

Black Metal, Norvège

CD

Comme ce ‘tribute' de la scène UG hongroise est composé de groupes relativement méconnus en France, je vais donc faire une liste de ces 12 morceaux groupe/titre par groupe/titre. On débute par TEURGIA qui reprend de façon très fidèle Dunkelheit . C'est monotone et froid. Seule la voix diffère de l'originale de par son aspect black/RAC. On enchaine avec TOWEEN qui lui aussi nous gratifie d'une bonne reprise de Lost Wisdom . Le seule défaut étant la b-à-r avec son unique rythme ‘boum-tchak-boum-tchak'. Le chanteur pousse des cris inhumains à la TYMAH. AETHERIUS OBSCURITAS nous comble avec sa version d'Ea, Lord of the Depths . La voix, le son, les compositions, tout y est ! Pour moi, l'un des meilleurs morceaux de l'album. Viens le tour d'INVICTUS avec Die Liebe Nerbus' , dont je ne pourrais pas vous parler car je ne connais pas l'originale. Je suis désolé mais l'ambient m'ennuie profondément. Suivante donc avec ATHAME et son excellente reprise de Beholding the Daughters of the Firmament . Les parties de la batterie ont été accélérées de même que les compositions me semble t-il, mais ça ne gâche pas le morceau pour autant. J'attendais beaucoup du titre suivant : Stemmen Fra Tarnet par DOMHRING dont l'originale est une référence absolue ! Petite déception pour la batterie qui est bien trop mise en avant, et pour la voix du vociférateur qui ne correspond pas à ce type de Black metal. Elle me rappelle d'ailleurs fortement celle d'un certain Attila ayant œuvré dans MAYHEM entre autre. Mais l'intérêt du ‘tribute' n'est pas de faire une copie conforme de chaque titre d'origine me direz-vous. Le one-man-band qu'est ADVERSOR nous gratifie d'une version très minimaliste et primitive de A Journey to the Stars . Pourtant, j'ai complètement accroché ! Ca sent le moyen-âge à plein nez. Seule la programmation de la b-à-r entache le titre de par sa cadence beaucoup trop rapide. La piste suivante, GHOLGOTH avec son Key to the Gate , remet les pendules à l'heure en termes de puissance sonore. J'ai cru avoir à faire à un groupe de brutal death metal au début. Je n'ai d'ailleurs pas trouvé de similitudes avec l'originale excepté la guitare qui part à 3 minutes pour donner un peu de fraicheur. Morceau moyen donc avant de passer à ANAKRON, dont là encore je ne pourrais que peu commenter la musique, car comme INVICTUS, le groupe reprend le morceau d'ambient Daudi Baldrs . Avis aux amateurs. Arrive HUNDERWORLD(quel nom original !) pour nous interpréter Jesus' Death de manière exemplaire ! Là aussi, tout fait mouche ! Son effrayant(dans le bon sens du terme !), compositions aussi dérangeantes et glaciales qu'un certain Varg Vikernes et hurlements d'un homme en démence totale. Génialissime ! Un titre intemporel reprit avec un feeling extraordinaire. Après cette tuerie, je sens que BASKIRIA va avoir du mal à me convaincre avec son hommage au titre War . Et effectivement j'ai eu l'impression d'écouter comme un mélange batard de VENOM/DESASTER(ger)/MANIAC BUTCHER à 10 grs de vodka dans chaque bras. Le contraire des meilleurs titres de cet album ! Tout est mal placé, le son est bordélique et épouvantable et les voix sont proprement insupportables. Quel h(d)ommage ! S'il vous plait, messieurs de BASKIRIA, ne refaites plus jamais une chose pareille. Sinon, ce magnifique ‘tribute' se clôture par FUNEBRE avec Ha Elérkezik az Este . Encore une fois un morceau d'ambient, sur lequel je ne souhaite pas épiloguer bien que la douceur du son(et oui, je n'écoute pas que des trucs noise/harsh/raw/minimalist/gerbant) m'ait donné envie d'approfondir mes recherches sur ce combo. En résumé, un split underground réservé à un public underground(Burzum oblige !), d'une rare qualité très proche de la perfection ! La pochette est magnifique et colle tout à fait à l'état d'esprit du groupe honoré. A ranger aux cotés du ‘tribute to' MOONBLOOD, JUDAS ISCARIOT ou encore celui dédié à Euronymous(aaah le paradoxe ! Merde !).

Benphegor - 8/10