La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Deathcode Society : Eschatonizer

DEATHCODE SOCIETY - Eschatonizer

Osmose Productions, 2015

Black metal symphonique, France

Osmose Productions

C'est en l'année noire de 2009 que naquit Deathcode Society dans la contrée savoyarde d'Annecy. Autrement dit, des locaux pour votre humble serviteur. C'est donc avec ferveur que cette chronique vous est livrée. Car, il faut bien le dire, cela fait des lustres que notre belle Savoie n'a pas enfanté une telle entité métallique. Ayant commencé modestement avec une démo 2 titres intitulée Ite Missa Est, le combo a d'ores et déjà mis le braquet supérieur avec cet album Eschatonizer.

Dès la première écoute, il n'y a nul doute qu'Emperor est le Père spirituel d'Arnhwald Rattenfänger et ses sbires. La grandiloquence des arrangements est, en effet, la pièce maîtresse de cette musique symphonique et technique à souhait. Les lignes mélodiques rappellent également Dimmu Borgir première époque. Un son froid et intense savamment ponctué par des pauses acoustiques comme dans The Mark Of Caïn. Tout est carré, les chants étant bien en phase avec les instruments. Bref, un art sombre exécuté de façon très professionnelle. Cette volonté de marquer les esprits est confirmée par la présence d'invités de marque pour les vocalises : Benjamin Nominet (ex-Sybreed), RMS Hreidmarr (Glaciation, CNK, ex-Anorexia Nervosa), Saint Vincent (Blacklodge, Vorkreist) and Sam Meador (Xanthochroid). Sans oublier la production effectuée par tout de même Dave Otero (Flatline audio studio, Denver), connu pour être l'ingénieur son de Nightbringer, Cephalic Carnage, Cattle Decapitation et tant d'autres !

Point final de cette œuvre, la reprise au combien magnifique de Judas Priest,Metal Meltdown. Et apparemment, la version digipack CD et le LP continennent l'épique With Strength I Burn d'Emperor que je n'ai pas pu encore mettre entre mes oreilles. Dommage !

Et si Deathcode Society se retrouve chez Osmose Productions, c'est qu'ils ont la carrure pour représenter notre chère France métallique aux delà de ses frontières. Je ne peux donc que vous conseiller une seule chose : suivez ce groupe !

Atheos - 10/10