La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Fhoi Myore : Sans titre

FHOI MYORE - Sans titre

Ancestrale Production, 2012

Black metal, France

Album CD

Formé en 2008, Fhoi Myore ne s'était exprimé jusqu'ici que sur des supports de courte durée (démo, split, Ep). Il était temps pour ce trio français de passer au format Lp, ce qui est maintenant chose faite avec cet album sans titre. Inspiré par l'univers d'héroïc fantasy de Michael Moorcock, Fhoi Myore prône le Chaos, même si les textes, partagés entre l'anglais et le français sont malheureusement indisponibles. Le livret se révèle d'ailleurs avare d'informations, même si la cover accroche bien le regard, et l'intérieur ne mise que sur le graphisme. Mais ses feuilles mortes et ses forêts ne doivent pas nous tromper : pas de doom/dark/pagan ici, plutôt du méchant black metal qui tape !
Le split de 2009 avec DARKENHOLD nous avait laissé un bon souvenir, et, tout en restant sur ses saines bases inspirées par les Norvégiens de GORGOROTH, on sent que Fhoi Myore a travaillé pour présenter un son très particulier bien UG, rude et puissant à la fois.
Une courte intro un peu tribale plus tard, c'est un déferlement de neuf titres trempés dans l'acide : souvent rapide, la musique de Fhoi Myore bastonne bien tout en pondant des riffs de guitares rythmiques bien accrocheurs à l'oreille, rappelant en cela les IMPALED NAZARENE. Un chant bien écorché et porteur d'émotion rappelle également GORGOROTH ou I.N. pour notre plus grand plaisir. Et pourtant, cet album est loin d'être linéaire, car des morceaux se font plus insidieux et sombres, mais tout aussi bien sentis.
Ce premier album constitue donc une bonne surprise, car on n'y discerne pas les approximations qui sont souvent le lot commun d'un premier jet. Avec Fhoi Myore,
Le label Ancestrale Production, qui nous avait habitué à des groupes ayant une démarche plus pagan (DRAUGEN, NYDVIND, VERGOS DI NOCTIS, etc.), a fait une bonne pioche pour étoffer son catalogue avec un black metal bien furax ! La scène UG française se porte donc merveilleusement bien avec de tels rejetons.

Autocratôr - 09/10