La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Hemoragy : Thirst world war

HEMORAGY - Thirst world war

Misantrof ANTIRecords, 2013

Heavy Old School, France

CD

Trois ans après Headbang till death , Hemoragy est de retour et n'a pas changé d'un iota.

Son bon vieux Heavy volontairement périmé depuis trois décennies est bien là, toujours mâtiné d'influences Thrash. Non contents de nous ressortir des plans qui n'auraient pas déparés chez le ADX de la grande époque, la voix de Johannes ressemble parfois à s'y méprendre à celle de Paul Di Anno, brailleur originel de vous-savez-qui. L'ensemble est porté par une production tout à fait moderne, mais qui réussit à donner l'impression cet album a été enregistré dans les sacro-saintes années 80.

Hemoragy se distingue vraiment de la masse des nostalgiques de la NWOBHM en jouant la carte de l'humour. La pochette de l'album rappelle étrangement celles des LUDWIG VON 88 et pourrait parfaitement servir d'illustration au Commando Pernod des BERURIER NOIR. Le côté Di Annesque du chant précédemment mentionné renforce encore cette connection avec la scène Punk française des années 80 (dont on ne sortira décidément pas).

Que dire de plus face à un album aussi volontairement régressif ? Les trentenaires et quarantenaires y retrouveront le goût et l'odeur (l'âme ?) de la musique qui berça leurs années de collège-lycée ; les autres tendront l'oreille pour percevoir l'écho d'une époque révolue. S'ils admettent à l'avance qu'ils se confrontent à un album \"de genre\" au charme suranné, ils y trouveront leur compte. Sinon, pas sûr qu'ils sachent quoi faire de cet album vaguement potache et carrément nostalgique.

Sargon - 7/10