La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Hindvir : Roth Cingetos Taxonaria

HINDVIR - Roth Cingetos Taxonaria

Behemoth Productions, 2008

Black/Pagan, France

Album CD

Et bien en voilà une bonne surprise! Comme quoi... Hindvir nous vient du sud de la France, de Toulon plus particulièrement et quand on sait/connaît la qualité de la scène toulonnaise, on a le droit de se poser quelques questions. Formé en 2003, le groupe a tout d'abord sorti une démo autoproduite, « Vigrid Vollen », puis s'est attelé à la sortie, fin 2007 pour l'Italie ( Masterpiece Distribution oblige) et début 2008 pour le reste du monde à la sortie de son premier full-length « Roth Cingetos Taxonaria ». Difficile de ne pas penser à Windir à l'écoute de cette galette, difficile de ne pas comparer le chant à certains passages à celui de Enslaved , et difficile également de ne pas faire un lien entre le black/pagan de Hindvir et celui de Himinbjorg . Mais au risque de me répéter, les toulonnais nous offrent là leur premier album, et il est tout à fait normal de percevoir (encore) certaines influences. Surtout que le groupe ne s'est pas satisfait de reprendre ce qui avait été déjà fait. Des morceaux/interludes comme « Caballus Divina », le début de « Horns raised » ou encore le morceau « Galia Bardus » et son ambiance quasi-flamenco (?!) apportent finalement au groupe une atmosphère singulière à leur album. Ce « Roth Cingetos Taxonaria » sait également se faire agressif, avec des morceaux très péchus comme « Fields of Anger » ou « Roth Cingetos Taxonaria » (avec son chant en gaulois antique), mélangeant habilement la scène black et d'autres éléments propres au pagan. Certains riffs pourront peut-être paraître familier à quelques uns d'entre vous, mais niveau efficacité, difficile de faire des reproches! Un premier album en somme très concluant, efficace, qui vous permettra de passer un agréable moment autour d'une bonne bière. Saluons au passage l'excellent travail de 3-Crosses pour cette pochette des plus réussites! Espérons juste à présent que la suite soit également de qualité, et que ces problèmes de line-up ne viennent pas déstabiliser le groupe dans sa quête...

Caedes - 8,5/10