La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Hypocrisy : Live and clips

HYPOCRISY - Live and clips

Nuclear Blast, 2001

Death metal, Suède

DVD

Ce dvd contient deux parties, puisqu'il est avant tout la réédition de la video \"Live wacken 98\", la version video du live \"Hypocrisy destroys wacken\" et qu'il contient tous les clips du groupe jusqu'en 1998. Ce dvd couvre donc la carrière du groupe jusqu'à l'excellent album \"The final chapter\", supposé un temps être le dernier.

On a ici l'intégralité du concert, quelques courtes et traditionnelles images cons de backstages pendant l'intro ou entre des titres se glissent mais leur très courte durée fait que ça ne nuit absolument pas à l'ensemble. Deux masques d'extraterrestre servent de décor en fond; pas de fioriture et ni folklore inutile pour Hypocrisy et c'est parti pour 50 minutes de death metal. C'est Matthias Kamijo de ALGAION (excellent groupe de black misanthrope de Suède) qui accompagne le trio comme second guitariste. La prestation débute avec l'excellent \"Roswell 47\" du précédent album d'alors, \"Abducted\", sorti en 1996, tout comme \"Killing art\" et \"Buried\". Evidemment, les titres de l'album en cours, \"The final chapter\", sont mis à l'honneur avec le power death quoique avec bonne voix black \"Inseminated adoption\", l'excellent titre \"A coming race\", morceau type de tous les albums d'Hypocrisy, puissant, rapide, mélodique, avec voix death et black, et pour clôturer le concert, l'excellent \"The final chapter\". Vu que l'on est encore en 1998, et que leur répertoire est moins vaste qu'aujourd'hui, les premiers albums sont mieux mis en évidence, ne serait-ce qu'avec l'excellent \"Left to rot\" du premier album \"Penetralia\"(1992), ou encore avec \"Osculum obscenum\" et \"Pleasure of molestation\" de \"Osculum obscenum\"(1993), et évidemment l'excellent album tendance doom de 1994 \"The fourth dimension\" avec \"Apocalypse\", qui fait parti aujourd'hui du répertoire du groupe, ici avec des effets electroniques en fond, et également \"The fourth dimension\". Un excellent live, très pro, cependant parfois pas très bien éclairé.

Passons à la partie clips. Tout d'abord, l'excellent clip de \" Left to rot \" de \"Penetralia\" en 1992 à l'époque où Hypocrisy était un groupe de cinq personnes avec comme chanteur Magnus \"Masse\" Bromberg, aujourd'hui chanteur dans DARK FUNERAL sous le patronyme de Magus Caligula. Je connaissais bien ce clip, puisque j'ai découvert Hypocrisy, il y a une dizaine d'année, grâce à ce clip sur la vidéo \"Visions of brutality\", et je dois dire que ce clip qui se déroule dans les ruines d'un temple m'avait laissé une forte impression avec l'atmosphère démente qui en émane. \" Impotent god \", tiré du même album, est beaucoup moins captivant, car il s'agit simplement d'un montage d'extraits live filmés de manière amateur, comme la date du camescope apausée sur les images en témoigne, avec des gens qui slamment; un clip très death metal. Avec les deux clips de 1993 qui suivent, on retourne dans une atmosphère particulière, on quitte même la démence pour rentrer dans l'occultisme. \" Pleasure of molestation \" débute avec une intro sombre, et un personnage désespéré et malsain devant un piano, puis le clip, mélange d'images live et de scénario démarre. Il s'agit de la période la plus occulte du groupe, avec lumières live en forme de croix renversées, ou encore avec Peter, alors seulement aux guitares, avec d'énormes croix renversée et pentagramme, en noir avec baskettes blanches (oui un délire hérité du thrash). La partie scénario du clip fait un peu songer au clip de \"Sold baptism\" de Morgoth avec ce personnage qui marche dans la nuit en quête de quelque chose. Quand au clip de \" Inferior devoties \", il marque l'arrivée de Peter au chant, toujours chargé de symbole satanique. Il s'agit d'un clip à la base live mais pourtant très sombre, en noir et blanc, on ne voit d'ailleurs pas de public, et l'atmosphère est brumeuse. Pas de clip pour le sombre album \"The Fourth dimension\", le groupe cultivant un mystère à l'époque. Puis on passe à l'excellent \" Roswell 47 \", véritable hit qui marque le début de la nouvelle période de Hypocrisy, orienté science-fiction; l'hypocrisie persiste puisqu'on ne voile plus les choses occultes, les mystères de la vie et de la mort, le mal sur terre, mais l'existence d'un mal venu d'ailleurs, une invasion, puisqu'en 1947 à Roswell, on soupçonne qu'un Objet Volant Non Identitfié s'est écrasé, ce qui a été caché par l'armée. Pourtant, pas d'images de sciences fictions ici, juste des images studios (on les voit même rapidement manger des sandwichs); une simplicité après les mystères occultes qui laissent place à un travail très poussé sur la musique. Et c'est vrai que l'imagerie du groupe sera allégée comme en témoigne la pochette de \"The final chapter\", sorte d'extra-terrestres avec les énormes têtes des trois membres du groupe, pas une grande inspiration pour l'imagerie contrairement au début du groupe, mais une perfection musicale, avec justement le clip du très hypnotique \" Final chapter \", mélangeant images lives et expériences de tortures mentales probablement suite à des enlèvements par extra-terrestre, le tout dans des couleurs changeantes, tremblantes, etc. Très bien.

Un très bon dvd de 1h20 environ pour la période 1992-1998, date à laquelle le groupe avait songé arrêter, ce qu'il n'a heureusement pas fait, puisqu'il est resté tout aussi bon par la suite, contrairement à certains groupes qui feraient mieux d'arrêter ou d'éviter les ressurection. Un dvd interesant notamment par ses clips qui permettent de découvrir pour ceux qui l'ignorent, le Hypocrisy occulte de la première époque, très efficace aussi.

Adnauseam - 9,5/10