La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Inhumate : The Fifth Season

INHUMATE - The Fifth Season

Grind Your Soul, 2009

Death grind, France

Album CD

Cinq longues années séparent Life, le dernier album du groupe, et The Fifth Season. Bien qu'entre temps il y ait eu un DVD live et un split EP, sorti en compagnie des Allemands de Depression, on commençait sérieusement à se demander si le grand Inhumate n'était pas en manque d'inspiration ! La raison de cette longue attente semblerait notamment s'expliquer par la perte de leur gratteux David, un des membres fondateurs du groupe avec le bassiste Fred. Le remplacer n'a pas semblé être une mince affaire. Conséquence : après avoir fait appel aux services d'un cabinet de recrutement et reçu quelques curriculum vitae (je déconne bien entendu), c'est le petit Damien qui obtint l'immense privilège de venir tenir la tronçonneuse électrique.

\\\"Inhumate\\\"

Inhumate est un groupe de grind... Jusque là, rien de très impressionnant me direz-vous, mais ce qui différencie ce dernier de pas mal de ses congénères est son concept basé sur la vie et l'abolition du temps. « Waaaa mais monsieur le prof j'y comprends rien ! » dit un élève au fond de la classe (oui les nuls se foutent souvent au fond). « C'est pourtant pas compliqué, je vais t'expliquer mais ouvre bien tes feuilles mon petit ! ». Pour commencer, il faut savoir qu' Internal Life, le premier CD du groupe représentait la vie anténatale, Ex-pulsion le moment de la naissance, Growth les années de structuration de la personne, Life l'acmé de la vie et The Fifth Season l'âge de la sagesse. Le concept du groupe est très sérieux à tel point que je peux déjà vous parler des deux prochaines galettes du groupe qui s'intituleront respectivement Expulsed, traitant de la sortie de la vie, et enfin Eternal Life , traitant comme son nom l'indique de la vie éternelle.

La première fois que j'ai écouté la musique du groupe, ce fut lors d'un concert où je dois dire que la prestance, pour ne pas dire l'hystérie du chanteur Christophe, m'interloqua grandement. Certes les nombreux coups de micros qu'il se foutait alors sur la tronche me firent beaucoup rire ; rite d'ailleurs apparemment courant chez le chanteur car il le reproduit souvent ! Je me dis alors une chose après le show : la musique de ce groupe est à l'image de son chanteur, c'est-à-dire complètement dingue (rires). Certes mais si The Fifth Season parle uniquement de sagesse on risque un peu de se faire chier non ? La réponse est non les p'tits loups ! Détrompez-vous, car, si The Fifth Season n'a pas un caractère, c'est bien celui de la sagesse !!! Les amoureux du groupe vont surement être aux anges avec ce nouveau bébé car on retrouve un Inhumate au top de sa forme. Anti-mélodie et esprit underground au rendez-vous. Perso, j'adore ! Les vocaux du chanteur sont toujours aussi puissants tel un pitbull et sans modification j'insiste, le tout servi par des riffs qui tabassent. On en arriverait presque à penser que David, l'ancien gratteux, est toujours présent ! Au final, je n'irai pas jusqu'à dire qu'Inhumate veux être le meilleur groupe du monde. D'ailleurs les mecs s'en foutent absolument, ils se contentent de jouer la musique qu'ils aiment et ce pour notre plus grand plaisir. The Fifth Season est un bon album point barre. A la fin des 19 titres on aurait presque envie de se foutre à notre tour des coups de micros sur la gueule !

Maxtician - 08/10