La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Pensees Nocturnes : Grotesque

PENSEES NOCTURNES - Grotesque

Les Acteurs de l'Ombre Productions, 2010

Black Metal et Musique Baroque, France

CD

Pensees Nocturnes est une toute jeune formation qui a démarré sur les chapeaux de roues l'an dernier avec son premier l.p, Vacuum . En effet, le mélange Black Metal dépressif et Musique Classique personnelle, associée à un univers graphique également investi, a permis à Vaerohn, en seul maître d'œuvre, d'inonder les esprits et les coeurs à travers le monde. Bien entendu, j'ai été conquis, comme beaucoup d'autres auditeurs. Et l'homme n'a pas attendu des siècles avant de remettre le couvert : il l'a une nouvelle fois obtenu grâce à la section production des très actifs Acteurs de l'Ombre – qui par là-même signent ici avec brio leur seconde release également. Grotesque est donc la nouvelle offrande du Parisien et parait-il, celle-ci surpasse la précédente. Vacuum était déjà un chef-d'œuvre puissant et impressionnant – de quoi en retourne-t-il avec Grotesque ? Je ne vois pas Pensees Nocturnes faire autre chose que ce qu'il fait le plus excellemment... \"Je peux d'ors et déjà te dire que sera quelque chose de plus complexe, de plus malsain et de moins attendu\" m'avait dit le compositeur en avril 2009.

Et effectivement, on plonge directement dans la grandiloquence et la folie baroque d'un Paris XIXème siècle, mieux encore que lors du précédent magistral... Pensees Nocturnes explore encore une fois cette époque folle, citadine et noirâtre, emplie de vapeur et de suie, de charbon, d'ouvriers et de fous ( Velgum Pecus ). Les instruments classiques joue de la musique classique, sans en faire des tonnes...Toutefois Vaerohn transforme en partie son Black Metal dépressif en une forme plus violente ( Paria ) et arrive donc encore à surprendre : génial ! Cette tension continue de s'exercer avec l'excellent Rahu mais Eros , de par sa complexité et le canevas d'émotions et d'atmosphères retranscrites, surpasse les pistes précédentes. Monosis , mammouthesque, est un gigantesque mur de souffrances infranchissable, vraiment percutant, parfois psychédélique et quelque peu... grotesque (bizarrement, j'ai pensé à CELESTIA à son écoute). Monosis surpasse encore Eros , c'est dire... Hel va dans le même sens. Thokk conclue une première fois Grotesque et m'abasourdit de sa pesanteur monstrueuse et Suivant , pièce de piano, ferme la marche funèbre. Cette dernière est la seule ombre au tableau : elle n'est pas du tout dans l'esprit des précédentes, et par-là même, inutile, et peut-être grotesque... Une de trop, dommage ! Côté artwork et production, ne vous en faite pas : rien à redire, c'est très professionnel, évidemment...

Il faut l'avouer : ce type a de l'or dans ses mains - voire, du génie ? Grotesque est lui aussi un chef-d'oeuvre d'Art Noir. Vaerhon a fait de Pensees Nocturnes une entité à part dans la scène Black Metal mondiale, et l'un des meilleurs groupes de France, sans contestation envisageable. Bravo à lui et à son label. Au suivant !

Guudrath - 10/10