La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Swallow The Sun : New moon

SWALLOW THE SUN - New moon

Spinefarm Records, 2009

Doom/death, Finlande

CD

La Finlande, ses longues nuits, son taux de suicide record, sa neige et sa joie de vivre, voilà autant d'ingrédients et d'indications sur le contenu de ce nouvel album. Le style du groupe est présenté comme du du doom/death mélodique, c'est partiellement vrai. Déjà, dire que c'est mélodique, c'est encore bien en dessous de la réalité, car plus mélodique que ça on tomberait dans la guimauve la plus écœurante que soit. Le groupe reste toutefois juste à la limite pour ne pas trop rebuter, même si l'excès de mélodies soit assez rebutante par moment car si on ne sombre pas dans la mièvrerie, ça ne sera que grâce aux vocaux qui maintiennent un semblant d'agressivité salvatrice. L'aspect doom/death est quelque peu surfait, puisque les accents tragiques propres au style sont diffus et surtout noyés sous les assauts de ces guitares dégoulinantes de notes tendres. On ne nage pas dans le bonheur cependant, loin de là, mais difficile d'être littéralement écrasé, déjà car les tempos ne versent pas dans cette lenteur pachydermique attendue dans ce genre, et parce que mine de rien, l'aspect lumineux des leads, et à d'autres moments des arpèges, empêchent d'avoir cette atmosphère noire. Ce qui est par contre déstabilisant, mais bienvenu, et même encore trop peu utilisé, ce sont les incursions plus black metal, au travers des vocaux hurlés, excellents, et de la frénésie de quelques parties blastées qui prennent une ampleur conséquente du fait de leur ponctuelle utilisation tout à fait inattendue (excellent moment dans Light on the lake ). Par moment par contre ça sent le gros plagiat de KATATONIA, particulièrement l'album Last fair deal gone down , pas de pot pour eux c'est mon album favori de ce groupe ; la 1ère fois c'est moyen ( Falling world ), la seconde est largement meilleure ( New moon ). Ça aurait pu donner un album très varié, malgré tout cela reste homogène dans l'ambiance et les compositions, et c'est dommage, car malgré ces positions allant du black au doom mélo en passant par le doom/death, on a quand même un album lourd sur la durée à cause de l'excès de mélodie.

Dr J. - 7/10