La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

The True Endless : 1888 From Hell

THE TRUE ENDLESS - 1888 From Hell

Aphelion Productions, 2008

Black metal, Italie

Album CD

Pour commencer, je tiens à préciser que je ne connaissais ce groupe de « violent trendkiller black metal » fondé en 1997 (comme annonce la fiche biographique, héhé...) que de nom et pas depuis très longtemps. J'ai donc immédiatement pensé à une de ces innombrables « nouvelles » demos largement passables à chroniquer le dimanche après-midi quand je m'emmerde. Puis, j'ai lu la biographie qui m'indiquait l'existence de splits avec Goat Horns, Goblin Spell, Blodulv, Angmar et des musiciens ayant déjà œuvrés dans des groupes comme Opera IX, Skoll ou encore A Forest. Je me suis penché plus rapidement que prévu sur le cas The True Endless! Le CD commence forcément par une de ces petites intros pourries habituelles qui ont le don de m'aigrir brutalement !!! Et on passe ensuite à la piste 2. Impulsive érection non maîtrisée comme jamais je n'en ai eu (même bourré!) : un groupe violent, accrocheur et qui s'applique à la perfection dans ses compos. Gros point fort : le son est très bon mais légèrement étouffé ce qui correspond parfaitement au style qu'ils pratiquent tout en leur donnant une touche d'originalité non négligeable. Chaque instrument est distinct, alliant la rapidité d'exécution avec l'excellente inspiration qui donne l'envie de destruction totale et d'annihilation suprême de la faible race que nous sommes. Le chanteur (ou hurleur) maîtrise parfaitement l'alternance de ses performances vocales alliant le chant mystico-religieux vraiment flippant avec le chant black fanatique s'incorporant idéalement au reste de la musique. Aaaaargh !!! Ces putains de riffs trop entraînants soutenus par des blasts inhumains me donnent vraiment la motivation d'aller me fracasser la tête contre mes enceintes !!! Si vous ne connaissez pas ce groupe et que vous n'avez pas l'envie de le découvrir, c'est que vous brûlez déjà dans leur enfer apocalyptique.

Benphegor - 8/10