La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Ulver : Shadows of the Sun

ULVER - Shadows of the Sun

Jester Records, 2007

Ambiant psychédélique sombre, Norvège

Album CD

Après Blood Inside et deux années de travail sur un nouvel album de Ulver qui annonçait une œuvre sombre et tragique, on entend et constate que ceux-ci ne se sont pas trompés. Plus intimiste, plus sombre, plus tragique et mélancolique, Ulver nous offre un son une fois encore nouveau et sublime. Sans parler d'un renouveau des sons et de l'orchestration, Shadows Of The Sun est comme un nouveau chapitre avec de nouvelles voluptés et un nouvel exil. En effet, à l'instar de Blood Inside qui est une fresque outrageuse pour les émotions, les passions et les voluptés, ce Shadows Of The Sun est une quintessence et la forme la plus pure de l'onirisme. Beaucoup plus intimiste que Blood Inside , cette œuvre est imbibée de lignes de piano tantôt tristes, tantôt accompagnées de nappes d'orgue, de synthétiseurs, de saxophone qui se fondent dans l'orchestration. Les instruments jaillissent comme pour faciliter le rivage de l'auditeur vers l'inconnu. La voix de Garm est particulièrement sublime, disposée sans exagération, elle fait parfois échos avec le reste de l'orchestration et donne un effet tragique, irrémédiable dans le cœur du voyageur. Les morceaux sont calmes et tragiques, comme un naufrage vers les hautes passions cachées dans les tréfonds de l'homme. Ils éveillent en nous une beauté impalpable. Enfin, cet album est assurément un métissage de Perdition City et de Blood Inside , avec en plus, une maîtrise grandissante dans l'art de la musique. Ulver nous offre là un pur chef d'œuvre. Une œuvre d'art qui stigmatise à jamais.

Lord Of Corpse - 10/10