La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Anal Blasphemy : Sermons Of A Sodomite

ANAL BLASPHEMY - Sermons Of A Sodomite

Hammer Of Hate, 2011

Black / Death metal, Finlande

7'EP

Saluons pour commencer l'excellent titre de ce petit 7' et sa pochette qui l'est tout autant, laquelle pourra surprendre de prime abord par sa fausse bondieuserie mais qu'il faut retourner pour comprendre où notre bien aimé Molestor Kadotus a voulu cette fois-ci en venir. Nous n'en dirons pas plus, réservant la surprise à ceux qui achèteront (ah bon, ce verbe existe encore ?) ce bel objet.

Fidèle à une écriture dont il ne se départira sans doute jamais, Anal Blasphemy éjacule son Black Metal coutumier garanti 100% première prise moins sale qu'il n'en a l'air et surtout joyeusement blasphématoire. Si \"Sermons Of A Sodomite\" et \"Perverse Butterfly\" étonnent peu, leur mid-tempo sinistre ayant toujours la préférence du Finlandais par rapport aux saillies sans vaseline, en revanche la surprise de cet ostie réside dans la piste Ambient, intitulée \"Metamorphosis\", qui voit le héros (?) de ce mini concept album inspirée d'un fait réél, quitter ses ouialles pour se tranformer en travesti, probablement pédophile !

Kadotus n'a peur de rien et il a bien raison. Animé par une haine tenace envers toutes les religions monothéistes et révélées, l'homme poursuit avec sincérité sa prêche et son combat, esquissant une oeuvre finalement cohérente dans son aversion pour le christianisme, sa principale cible mais aussi le judaïsme et l'Islam. On peut en rire comme on peut applaudir cette déclaration plus que jamais d'actualité à une époque où la religion connait un renouveau inquiétant. Mais ceci est une autre histoire. Anal Blasphemy a toujours été friand du petit format (demo, split et EP) qui jalonne sa carrière et Sermons Of A Sodomite est un bon millésime, quart d'heure idéal pour faire patienter le fidèle en attendant le prochain successeur du poétique Profane Fornication Ejaculation .

Childéric Thor - 7/10