La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

DEICIDE : To Hell With God

DEICIDE - To Hell With God

Earache, 2011

Death metal, USA

Album CD

Les productions de la grosse machine DEICIDE s'étaient enchainées sans perdre de temps, aucunement gênées par les changements de line-up de 2004. Après un ‘ Till death do us part peu convaincant, DEICIDE remet enfin le couvert après 3 années d'attente, cette fois. Aurons-nous droit à un album mieux digéré que le précédent ? Ce qui me reste d‘une première écoute est l'uniformité de cet opus.
car To Hell With God élimine le côté heavy metal aéré apporté par Ralph après son départ de ICED EARTH. Il conserve néanmoins l'idée générale de poser de nombreux soli comme dans Stench of Redemption , mais ils sont bien moins omniprésents, et, du coup, mieux intégrés à la musique. Pour le reste, To Hell With God est résolument un album de death metal, massif et brutal. Du gros son, du gros riff qui tâche, et à la longue, peu de titres vraiment identifiables qui sortent du lot. Il est vrai que les productions de DEICIDE sont de plus en plus formatées depuis les années 2000. La rapidité est de mises pour la plupart des titres, et le batteur Steeve, a fait un gros travail de ruptures / breaks pour rendre son jeu dynamique. Par contre, le chant reste trop monotone à mon goût : la voix growlée de Glenn Benton finit par lasser à la longue, optant pour la faciliter au lieu de varier son jeu pour nous surprendre : après tant d'albums, le gaillard a-t-il déjà tout dit ? En tout cas, ses thèmes favoris restent l'Enfer et son maitre absolu le Diable. On ne se refait pas après 20 ans de carrière au service du death satanique ! Au niveau des riffs, ils restent classiques, compact et plutôt efficaces.
On découvre ainsi un DEICIDE en perpétuel mouvement, lorgnant cette fois-ci vers un death et brutal comme savent le proposer les Américains (MALEVOLENT CREATION) ou les Allemands (OBSCENITY), sans pour autant verser dans le grind. Pas un album culte, ni le plus mauvais.

Autocratôr - 07/10