DEICIDE : When London Burns

DEICIDE - When London Burns

Earache, 2005

Death metal, USA

DVD

Après le fantastique "When Satan Lives" sorti en 1998, Deicide décide de nous offrir de nouveau une prestation live, mais en format DVD, cette fois. Il s'agit d'une date filmée à Londres, au cours d'une tournée
de promotion de l'album "Scars of the crucifix". Cette tournée n'a failli pas voir le jour, comme le précise le DVD à la fin, car les 2 frères Hoffmann (guitaristes) ont quitté le groupe, et Steeve (batterie) a perdu son père dès le début du tour ! Mais cette fois, pas d'annulation, comme on l'a déjà vu pour des prétextes moindres : les frangins sont remplacés au pied levé par Dave de Vital Remains et Jack de Cannibal Corpse. Et bien, suite à tous ces chambardements, que donne ce live sans overdubs?
Une prestation impeccable devant un public compacte et acquis, bien sur ! Même si le groupe est relativement statique, les morceaux sont très bien exécutés par les guitaristes intérimaires ; Glenn donne tout, comme à son habitude, haranguant la foule et head-bangant fanatiquement ! Juste deux nouveaux titres sont joués, car l'accent est mis sur les "tubes" que les vieux fans veulent voir ; et là, ils sont servis : "When Satan rules...", "Serpents of the light", "Kill the christians", "Once upon the cross", "Dead by Dawn", "Crucifixion", etc...Bref, que du tout bon ! 17 titres killers au total !
Sinon, les conditions ne sont pas trop mauvaises : c'est filmé de manière pro, même si on ne voit que très peu les deux guitaristes, peut-être sciemment, vu leur caractère provisoire dans le groupe, surtout pour Dave qui ne restera pas après la tournée. Le light-show est très bon. Par contre, c'est le son qui est un peu décevant : on entend bien la batterie et le chant, mais les guitares sont un peu étouffées. De plus, le son un peu baveux, sonnant un peu black metal sur certains albums (comme sur "Serpents of the light") ne restitue pas la puissance sonore que l'on était en droit d'attendre de Deicide. A titre de comparaison, le CD live "When Satan Lives" me semblait plus destructeur.
Mis à part le live, une deuxième partie de 32 minutes constitue un documentaire sur le groupe : la caméra est en Floride, et rencontre les membres du groupe chez eux ou en studio. En fait, très peu de scène de répétition, de longues interviews sur l'origine du groupe, mais incompréhensibles pour qui n'a pas l'accent US ; et des scènes sur les hobbies déjà vues dans le vidéo bonus de l'album « Scars of the crucifix » : Steeve et ses flingues, Glenn et sa moto, Un frangin Hoffmann et ses tatoos...De bons américains moyens, tout à fait sympathiques au demeurant. Bref, le documentaire est un peu décevant. Mais ce DVD étant bon marché, aucune raison de s'en priver !

Autocrator - 09/10