LEAVES' EYES : Vinland Saga

LEAVES' EYES - Vinland Saga

Napalm, 2005

Gothic metal symphonique, Allemagne

Album CD

Une année après le premier album "Lovelorn", et peu de temps après un mini-album 6 titres, Liv Kristine revient déjà et confirme donc la réorientation de sa carrière et le retour à l'inspiration après les égarements de Theatre of Tragedy. On se dit d'ailleurs à l'écoute de "Vinland Saga" que Liv Kristine a bien fait, même si elle ne l'a pas vraiment choisi, de quitter Theatre of Tragedy. Liv retourne enfin aux sonorités et à l'imagerie romantiques dans lesquelles elle se retrouve si bien et qui lui vont si bien. On a donc ici un album gothic metal symphonique qui finalement a bien intégré le parcours musical de Liv Kristine en prenant soin de laisser de côté les égarements des derniers Theatre of Tragedy. La force de cet album réside dans sa variété: après une intro symphonique évoquant un peu Welten Brand en fin d'existence (à qui Liv Kristine a prêté sa voix sur un titre), on passe à des titres énergiques, renforcé par la voix puissante d'Alex Krull d'Atrocity comme "Farewell proud men", ou encore à un morceau sonnant très Theatre of Tragedy avec "Elegy", ou à des titres plus acoustiques. Bref, Liv Kristine a su faire ressortir ses différentes influences et même varier sa voix selon les titres et éviter la monotonie. N'oublions pas que ce nouveau groupe dont Liv Kristine est la leadeuse, est aussi constitué des membres d'Atrocity; personnellement je ne suis pas fan d'Atrocity, que je trouve assez opportuniste dans ses orientations, mais là le résultat est très bon. Il s'agit d'un album concept qui se base sur le voyage au Groenland en l'an 1000 par Leiv Eiriksson et sur ses sentiments et ceux de son épouse qui l'attend. Certains reprocheront un côté gentillet à cette musique, car depuis les premiers albums cultes de Theatre of Tragedy beaucoup d'eau a coulé sous les ponts, et le gothic metal à chant féminin est devenu un style dont on connaît bien la recette et qui tend parfois vars quelque chose de trop gentillet, pourtant il semblerait que Liv Kristine puisse prétendre à reconquérir le throne du gothic metal qu'elle avait délaissée. Précisons que Leaves'Eyes n'est en rien un retour aux vieux Theatre Of Tragedy inégalables de toute façon, ce qui serait de plus anachronique. Leaves'Eyes n'est pas un avatar de Theatre Of Tragedy et n'applique d'ailleurs pas la la formule de la belle et la bête, les deux groupes n'ayant en commun que la norvégienne qui assure ici le chant principal; il s'agit donc bien d'un nouveau groupe de gothic metal symphonique à chant féminin de qualité ce que confirme ce nouvel album.

Adnauseam - 8,5/10