La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Theatre Of Tragedy : Storm

THEATRE OF TRAGEDY - Storm

Afm records, 2006

Gothic metal, Norvège

Album CD

Comme bon nombre de formations qui s'égarent en voulant s'éloigner de leur style, Theatre Of Tragedy semble avoir retrouver le chemin de l'inspiration, car il faut reconnaître que \"Musique\" et \"Assembly\" étaient vraiment indignes non seulement d'un tel patronyme, mais surtout de leur passé musical de référence. \"Theatre of tragedy\" en 1995 et \"Velvet darkness they fear\" en 1996 avaient été les albums de référence du gothic doom établissant avec succès les règles d'un style avec le duo permanent voix doom/death et voix féminines enchanteresses, plus tard bien souillée par d'autres formations médiocres. Puis avec son troisième album \"Aegis\" en 1998, Theatre Of Tragedy a opéré un grand changement s'orientant vers un style excellent très teinté gothic rock, toujours mélancolique et poétique mais délaissant son passé doom/death. Puis c'est en si bon chemin que le groupe s'est perdu, plongeant par la suite dans un style très teinté \"electro-gogoth\". Cependant, je finissais ma chronique négative de \"Assembly\" sur une note positive puisqu'un retour de Theatre of Tragedy au gothic metal était annoncé, assez ironiquement d'ailleurs puisque le groupe avait viré sa chanteuse d'origine en 2004, Liv Kristine qui de son coté est déjà retournée au gothic metal avec son groupe Leave's Eyes.

\"Storm\", le sixième album du groupe, marque donc un retour au gothic metal et l'arrivée d'une nouvelle chanteuse en la personne de Nell Sigland qui officie dans le groupe THE CREST. Autant le dire, cet album efface les deux albums d'errance de la formation qui conduisaient à une voie sans issue dont Theatre of Tragedy a réussi à sortir à temps. Musicalement parlant, \"Storm\" serait donc le successeur de \"Aegis\"; évidemment huit années se sont écoulées et il aurait été inutile de faire un second \"Aegis 2\", et surtout il y a eu la parenthèse \"electro\" pas réussie qui finalement laisse peu de séquelles heureusement. Seul le chant de Raymond semble malheureusement avoir encore parfois quelques aspects robotiques (comme sur \"Storm\"), ce qui est assez incompréhensible, et avec cette façon de chanter assez hachée, mais son chant est devenu secondaire depuis pas mal de temps et correct dans l'ensemble. Cet album est au final un très bon album de gothic metal, il est cependant dans l'ensemble plus léger que le mélancolique \"Aegis\". Il y a de bonnes mélodies, avec des guitares à la fois puissantes et gothiques parsemés de bonnes nappes de synthés, de très bons morceaux comme le single de l'album \"Storm\" ou encore les excellents \"Senseless\" et \"Exile\" qui sont très \"Aegis\", ou \"Debris\" qui clôt superbement l'album, et bien d'autres, et un ou deux morceaux plutôt moyens comme \"Begin and end\". Il est donc fini le temps des beats et autres sons modernes ou pseudo-futuristes. \"Storm\" repart clairement de \"Aegis\". On retrouve une touche émotionnelle bien présente mais un coté dans l'ensemble plus sympa que \"Aegis\" puisque l'air du temps n'est plus le même, mais il s'agit définitivement d'un très bon retour. Le chant de Nell passe très bien, elle a une voix moins douce que Liv, et tend parfois vers la chanteuse de Sirenia, mais au moins ce changement redynamise finalement le groupe. Un très bon retour donc qui n'est pas comme trop souvent un de ces retours après égarement qu'on sent forcé car trop auto-caricatural et qui ferait préférer non pas un retour mais un vrai départ. Le vrai Theatre Of Tragedy est donc de retour!

Adnauseam - 8,5/10