La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Obnoxious : LAB #01

OBNOXIOUS - LAB #01

Autoproduction, 2009

Deathrash, France

Cd

L'excellente surprise de fin 2009 et cela à double titre. La première c'est pour la qualité de l'album ; la seconde découle de la première : le groupe est autoproduit. Comment est-ce possible? 9 années d'expérience, une démo, un EP et ce magistral album qui est une espèce de compilation flagrante de toutes les influences du metal extrême suédois. Oubliez la vague de fiottes qui abâtardissent le metal supposé extrême, ici vous allez retrouver uniquement le meilleur de ce qui se fait dans la fange suédoise réellement couillue. La 1ere chose qui te calme c'est la production énorme, puissante, d'une clarté exemplaire, parfait équilibrage entre une batterie claquante clairement audible sur quelque endroit où le batteur cogne, avec un non moins monstrueux son pour les grattes et la basse. Ébouriffant, et pourtant la prod n'est pas la chose sur laquelle j'aime porter mon attention, puisque ça ressemble souvent à de la poudre aux yeux (aux oreilles?) pour masquer l'inanité des compos. 11 titres puissants rivalisant d'excellence, que ce soit au niveau des structures, des riffs, des mélodies. Comme dit plus haut, la scène suédoise est à l'honneur au niveau des grattes, on a déjà entendu tous ces putains de genre de riffs à un moment ou à un autre, et pourtant qu'il est bon d'avoir la quintessence de cette scène réunie dans un seul album. On tape large d'ailleurs puisque deux titres rappellent même le black suédois (la fin de Unstable avec son solo à la DISSECTION, ombre que plane également sur l'acoustique LAB #01 , et le riff principal de Filthy secrets ). Ils arrivent à faire de chaque titre une entité propre ne ressemblant nullement aux autres et tout simplement en bombardant de riffs énormes et d'arrangements bien pensés. Aident en cela la multiplicité des voix (qu'il est bon de n'avoir pas oublié des voix gutturales étant plus efficaces que les merdiques chants hardcore propres au style) et surtout ce putain de soliste. Ce mec a des doigts en or pour pondre les solii qui tuent, j'en veux pour preuve la géniale fin de Last generation . Premier essai et coup de maître, cet album est absolument fabuleux, et devrait leur ouvrir les bonnes portes. Cet album est une bombe, dommages collatéraux assurés.

Dr J. - 8,5/10