La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Perversifier : Nuklear Metalkoholic Attack

PerverHell split

Devil's Blood Productions, 2010

Thrash / Black metal, France

Cassette

On peut dire que DEVIL'S BLOOD PRODUCTIONS a commencé sa carrière sur une bonne lancée, se spécialisant dans le Metal Old school ses premières prod' sont pour le moins de très bonnes qualités. C'est le cas par exemple de la première demo de Perversifier qui présente un Black/Thrash qui ne tarda pas à faire parler de lui. Et en parlant de ce dernier, on le retrouve aux côtés de HELL TORMENT et GUERRA TOTAL, se partageant un split tape: Nuklear Metalkoholik Attack

On commence donc par HELL TORMENT. Ce Péruvien donne dans un Black aux accents Thrash, sombre et englobant, qui rappelle SARCOFAGO, une influence indéniable. Des compos fluides, des soli plaisants, HELL TORMENT reste en mémoire après l'écoute et ne donne envie que de revenir en arrière pour apprécier encore une fois cette superbe manifestation démoniaque. Avec une prestation d'une telle qualité les points sont gagnés d'avance.
Puis c'est au tour de GUERRA TOTAL de reprendre le flambeau. Le Thrash sec et incisif de ces Colombiens rappelle quant à lui les vétérans de la fameuse Bay Area de San Francisco. Le tempo est rapide, le matraquage éclair et les riffs déboulant à toute allure mettent en branle les nuques les plus fainéantes. A noter la présence d'un bon solo sur Nukear Kondor Division , très Heavy en soi, qui achève en beauté la blitzkrieg de GUERRA TOTAL.
C'est enfin au Français de Perversifier de clore le split. Ce dernier donne dans un Black/Thrash sombre, qu'on appellera \"Black 80's\". \"Drink Beer and worship Satan\" rappelle que l'adoration du maître des Enfers ne se fait pas sans la vénérée bière ! Quant aux headbangers les plus têtus, le refrain reussira sans doute à les convaincre. La bande s'achève sur une reprise du grand KREATOR: \"Tormentor\" (sur le premier album, Endless Pain ). Malheureusement, celle-ci n'apporte finalement rien de plus qu'une reprise à la sauce Black, elle n'arrive pas à devancer la fougue et l'énergie de l'originale (surtout au niveau du chant, il faut dire qu'il est très difficile de rivaliser avec le terrible Petrozza). De bonne qualité toutefois, cela n'en reste pas moins un très bel hommage !

Nuklear Metalkoholik Attack
est donc un bon split, on constate avec plaisir que personne n'a fait de mauvaise omelette. Une tape à recommander donc. Si aucun des groupes présents n'a fait de mauvaise prestation, c'est HELL TORMENT qui reste toutefois en tête du classement, qui nécessite à lui seul la procuration du split.

Jo - 8/10