La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

AD HOMINEM

NSBM, France

17/06/2015

AD HOMINEM est un groupe pour lequel j'ai le plus grand respect. En effet, parti d'un Black Brutal et sans concession, ce one-man band a su éviter le piège du surplace, refusant de donner à ces fans ce qu'ils attendaient de lui, et chaque album est une surprise. A l'image d'un ULVER, AD HOMINEM fait ce qui lui plait, et le fait sacrément bien. Et tant pis pour les grincheux et autres TrV. Entretien sans langue de bois avec la tête-pensante du groupe, Kaiser W.

Je te remercie en premier lieu de nous accorder une interview, ma première question va concerner ton actualité immédiate, à savoir la sortie de ce nouvel album, chez OSMOSE Productions. Qu'apporte-t-il à ton avis à la cathédrale de haine qu'est AD HOMINEM ?

Antitheist est sans aucun doute l'album de la maturité du projet. Je n'ai encore que peu de recul mais peux d'ores et déjà affirmer que c'est un rappel aux sources tout en apportant une touche moderne et « rock'n'roll ». N'en déplaise aux gros durs au QI limité qui ne jurent que par la non-évolution des groupes. Donc je m'attends, comme à chaque album d'ailleurs, à une grosse controverse. Je perdrai une partie de mon audience et en gagnerai une nouvelle. C'est pas plus mal, on est au printemps et le ménage semble nécessaire.

Tu t'en prends aux livres de foi des trois grandes religions monothéistes sur ce nouvel opus, de manière élégante avec cette cover sobre et explicite à la fois... L'intérieur du livret se veut-il plus agressif, tout comme le contenu du disque (musique/lyrique)?

On reste dans de l'épuré pour le visuel, niveau paroles ça avoine pas mal. Rien que les titres sont évocateurs, les textes sont en corrélation avec ces derniers. Des diatribes des trois dogmes jusqu'aux éloges de la mort et de la chatte.

6 ans se sont écoulés depuis votre album précédent, tu as eu pas mal d'activités parallèles pourtant, entre tes autres projets et les rééditions de tes deux premiers albums/remix ? Peux-tu nous en parler ?

Ma signature avec Osmose a entraîné pas mal de prévisions. Les rééditions en font partie. Le label a déjà ressorti Climax of hatred et Theory : 0 en LP, on va se pencher sur le reste après la sortie du nouvel album.

Sinon j'ai participé au premier (et sans doute dernier) album de HATRED SUPERSTAR en tant que vocaliste. J'en suis franchement fier, c'est un album qui tient la route avec d'excellents plans et une bonne prod. Sorti chez Trendkill Rec.

Autrement j'ai partagé un MCD avec PreEmptive Strike 0.1, groupe d'EBM grec, il s'agit ici de remixes de morceaux de l'albumDictator.... Beaucoup d'abrutis ont, comme prévu, craché dessus car « l'électro c'est pour les pédés » (ces mêmes personnes seront offusquées de voir qu'AD HOMINEM parle maintenant de chatte - à se demander qui est pédé), mais ceux qui sont un peu plus ouverts d'esprit l'ont très bien accueilli. Dispo chez Darker Than Black.

Peux-tu nous présenter les musiciens qui t'accompagnent ? Ont-ils une influence sur l'écriture dans AD HOMINEM ou le groupe reste-t-il sous ta totale emprise ?

Mes musiciens session resteront anonymes, ils ne se préoccupent que de jouer les morceaux live. Seul G. Krusher a participé à l'enregistrement d'Antitheist, mais je reste l'unique compositeur de chaque morceau (hors intros).

En relisant d'anciennes chroniques et en réécoutant votre discographie passée, j'ai l'impression qu'il y a deux périodes nettes dans la machine de guerre qu'est AD HOMINEM : une première (les deux premiers albums) franchement Brutal avec de nets penchant indus, une suivante plus organique à la limite du Thrash... es-tu d'accord et quel regard portes-tu sur tes oeuvres passées ?

Je ne serai pas si catégorique. Chaque album est différent du précédent, mais c'est au final la prod' qui fait la différence, car les compos restent similaires de l'un à l'autre. Je suis fier de chaque opus, et arrive encore à écouter chacun d'entre eux à sa juste valeur.A new race for a new world n'est pas du tout indus, donc l'argument ne tient pas. Tout dépend de mon humeur, à vrai dire. Pour le nouveau, j'avais pas envie de me faire chier avec des samples. Du coup ça reste cru et efficace. Pas mal de plans me rappellent d'ailleurs le second opus.

En même temps que ce nouvel album d'ailleurs tu sorts un album plus typé indus dans la veine MYSTICUM (ou de tes débuts) sous le nom PUNISHMENTS SYSTEMS². Sa sortie coïncidant avec celle du nouveau Ad Hominem. Est-elle voulu et souhaitable ? Et tant que nous y sommes peux tu nous parler de cet opus ?

Aucunement. La sortie de PS² était prévue pour janvier, et a pris du retard. J'ai mis en place ce projet avec Jim the Blaster de PreEmptive Strike 0.1 justement, qui souhaitait se lancer dans du black indus. Ca pourrait être un AD HOMINEM qui aurait évolué dans la branche electro-indus. Pour les fans de MYSTICUM, MINISTRY, ABORYM, etc. L'album (MCD) est sorti il y a peu chez Those Opposed rec.

Tu as réalisé pas mal de Split, un Ep et donc un MCD de remix. Les voir réunis un jour sur un même support physique avec ta première démo est-il de l'ordre de l'utopie ?

Ça me semble compliqué vu que je n'ai plus les masters et que la qualité sonore serait vraiment dégueu.

Le retour des chantres du Metal extrême comme MYSTICUM ou DEMILICH t'inspire quoi, après un si grand nombre d'années d'inactivité ? Une erreur de revenir ou un temps de maturation nécessaire ?

Je n'accuserai jamais un groupe d'avoir tenté un come back. La création est une richesse qui n'est propre qu'à certains individus. Le reste est juste bon à cracher son venin derrière un écran. On peut aimer ou pas un groupe/album, mais renier un groupe qui évolue est une absurdité. Surtout que ce sont souvent les mêmes personnes qui écoutent des groupes sans intérêt qui ne font que du plagiat de tel ou tel autre groupe. Pour faire le parallèle avec AD HOMINEM, ces 6 ans ne sont pas le résultat d'une incapacité à composer, mais le besoin de faire le point sur le projet (plus des circonstances de vie empêchant l'avancement des choses). Les compos étaient d'ailleurs prêtes depuis bien deux ans...

Cet album sonne très Rock 'n Roll, provoquant le courroux de fans de la première heure. Qu'as tu à répondre à ces déçus de dernière heure ?

Qu'ils aillent se faire fister à la Fistinière. Je compose pour moi avant tout, et un auditeur averti comprendra qu'un groupe évolue. Et encore, ici il s'agit d'une évolution de style minime, c'est pas comme un ULVER ou DHG, qui soit dit en passant, ont posé leurs couilles sur la table en changeant complètement de style. J'écoute autant de rock que de metal aujourd'hui, donc il est pour moi logique que mes compos s'en ressentent. Le feeling d'AD HOMINEM est toujours là, et ça me semble être le principal.

Te remerciant de tes réponses, je te laisse conclure...

Merci encore pour l'intérêt porté à AD HOMINEM, je suis curieux de voir si ta rédaction considère Antitheist comme l'accomplissement du groupe ou comme une grosse daube pour pucelles pre-pubères. Bonne continuation.

Aloerw