SUP

Dark metal, France

sept. 2003

De Supuration, groupe français de death culte, à classer auprès des Agressor, ADX et autres Loudblast, nous est resté SUP: l'évolution du nom illustre l'évolution musicale vers des rivages plus dark metal. Avec leur opus datant de deux ans maintenant, Ludo a la recul nécessaire pour faire le bilan de SUP et nous dévoiler (un tout petit peu) le prochain... Supuration !!!

1- Salut, ça fait deux ans que Angelus est sorti - comment a-t-il été accueilli par la presse et le public ? Comment définirais tu votre style musical ?

Je ne serais pas définir exactement le style de musique que nous faisons, c'est une base métal cela me parait evident, l'accueil de Angelus a été très bon, et le public durant les divers concerts que nous avons donné a été réceptif.

2- Avec le recul penses tu qu'il y aurait des choses à améliorer ou en es tu pleinement satisfait ? Quel était pour toi le but des coupures narratives entre chaque chansons? Les auditeurs n'ont pas été rebuté par cela ?

J'en suis satisfait, certaines personnes ont été un peu rebutées par les narrations, c'est la raison pour laquelle, nous avons décidé de mettre les narrations sur des plages différentes, comme ça si cela ne plait pas, il suffit de passer la narration. Cela dit, les narrations font partie intégrante de l'album, elles aident l'auditeur à rentrer dans l'histoire. C?est ce que nous voulions et nous l'avons fait.

3- Beaucoup ont critiqué l'apport massif de voix claires à consonances pop ou "cold" (pourtant ce genre de voix est très présent dans un album comme Room Seven) ; est-ce pour toi une caractéristique inéluctable de l'évolution de votre musique ou une nécessité par rapport aux sentiments que tu veux faire passer ? Les voix death vont elles disparaître à terme ?

Cela fait plus de dix ans que nous mettons des chants clairs dans nos albums, que ceux à qui cela ne plait pas écoutent autre chose, nous ne sommes pas là pour "forcer" les gens à écouter ce que nous faisons....tous les goûts sont dans la nature, il y a assez de groupes à l' époque actuelle pour que chacun puisse s'y retrouver...Les voix death et les voies claires vont et viennent, cela dépend de l'histoire que nous avons à raconter...Comme tu le dis, il est parfois nécessaire de mettre des chants clairs par rapport à une certaine sensation dans le texte?Cela dit, on peut également le faire avec des chants plus "death" cela dépend....Il est impératif pour nous des faire passer des émotions au travers de nos chansons, nous faisons le maximum pour aller dans ce sens, peu importe s'il s'agit de chants clairs ou de chants "death".

4- Ce n'est pas trop dur de rendre l'intensité des morceaux en live ? Le public y est-il sensible ? comment réagit il à votre musique : passif ou survolté ? En général comment trouves tu le public français ?

Le public que nous avons est plutôt calme dans l'ensemble, il y a quelques "survoltés" mais c'est normal, il en faut pour tout le monde. Le public français est très friand de nouveautés étrangères (comme le neo metal par ex). Nous ne suivons pas la mode c'est peut être la raison pour laquelle nous sommes encore là.

Les modes se suivent et ne se ressemblent pas (gothic, black, neo, indus etc....). C'est un cercle qui ne s'arrête pas et c'est comme ça depuis longtemps, il faut faire avec....Comme je te l'ai dis tout à l'heure nous ne forçons personne à écouter ce que nous faisons, si on aime c'est bien sinon tant pis...

5- As tu commencé à composer pour le prochain album ? Pourquoi ce choix de toujours écrire des histoires ? Ne penses-tu pas que de composer tout seul risque d'amener une certaine répétition ? ou de tarir ta source créative ? Quel est l'apport des autres membres dans le processus de composition ?

Oui, le prochain album de S.U.P est en préparation (alors que le prochain SUPURATION "Incubation" sortira le 24 novembre de cette année), Nous n'avons pas de problèmes en ce qui concerne l'élaboration de nos compositions musicales, je compose bien entendu des bases et des chansons entières mais Fabrice et Thierry sont constamment avec moi pour faire évoluer ces bases et ces chansons. Nous travaillons ainsi depuis le début et nous pensons que c'est la bonne façon de travailler, enfin pour nous. Nous racontons des histoires pour faire "voyager" les auditeurs. Les groupes qui parlent politique ou société le font bien, mais parler de la vie de tous les jours ne nous apporte rien.

6- Les packagings sont toujours magnifiques...le visuel est-il indissociable de la zique chez SUP ? Accordes tu de l'importance aux packaging des albums que tu achètes ? Est-ce une bonne parade contre le gravage ? Ou les Mp3 ? Tu es d'accord avec le partage d'albums entiers sur le net ?

Pour Internet il faudra très vite trouver une solution, pour l'instant rien ne presse, la musique est faite pour être écoutée, peu importe les moyens. Nous accordons énormément d'importance au packaging de nos albums, bientôt les albums de toutes sortes se trouveront en vente comme on va acheter un livre dans une librairie, c'est à dire que les albums vont se faire de plus en plus rares quand les maisons de disques ou de production auront trouvé la solution pour internet. Nous ne sommes pas décideurs de tout cela il faut attendre... laisser le temps au temps. Personne ne peut empêcher personne de graver des CD et les cassettes audio ça s'est passé comment à votre avis? Qui n'avait pas chez lui des albums sur cassette ?

7- Peux tu m'expliquer ce qu'il s'est passé pour que Suppuration devienne SUP ? Pourquoi avoir abandonné la 1ere mouture du groupe ? N'était il pas possible de mener de front ces deux groupes ? Quel était l'état d'esprit des membres à la création de Supuration ?

C'est une question de concept par rapport à Anomaly, SUPURATION n'a jamais splitté! Seulement ce nom à une consonance relativement death metal, ce qui n'était plus le cas de notre musique après "still in the sphere". Nous nous devions d'évoluer dans ce sens pour évoluer musicalement. L'état d'esprit des membres du groupe a toujours été bon, comme tous les groupes nous avons rencontré quelques problèmes qui ont vite été résolus.

8- Des rumeurs courent à propos de Supuration ! A quand le nouvel album ? Avec quel line-up ? Sur quel label? ce sera quel genre : gros death bourrin, techno death - ou rien de tout cela? A-t-on une chance d'avoir des rééditions des vieux albums ?

L'album s'appelle "Incubation" et sortira le 24 novembre de cette année, nous l'avons co-produit avec notre label holy records. Les fans de THE CUBE ne seront pas deçus. J'ai entendu parler d'une éventuelle réédition originale du premier THE CUBE. Nous avons enregistré à trois et pour les concerts c'est Frederic Fievez qui nous suit depuis 1999 qui jouera la basse.

9- Quels sont les styles musicaux appréciés dans le groupe ? Vos groupes favoris ? Qu'as tu acheté dernièrement ? Tu me conseillerais quoi ?

Le death metal, la tripop, la new wave, l'indus (le vrai), le dernier laibach est super intéressant, pour ma part je me suis racheté tous les vieux Kiss que j'avais en vynil.

10- Vous avez des sides projects ?

Non plus maintenant, cela prend beaucoup trop de temps, nous avons d'autres projets plus intéressants .

11- Quel est ton avis sur la scène française (presse, groupes, labels, public) ? Comment vois tu l'invasion d'éléments politiques dans certains courants du métal (le black notamment)? Tu aimes le black ?

J'apprécie des groupes comme Dimmu Borgir, je pense qu'il ne faut pas confondre politique et art. La scène Française se porte mieux depuis quelques années avec des groupes comme Gojia, Scarve, et des groupes plus underground qui valent le coup d'être écouté comme tin R.P par exemple, il y en a tellement.....

12- Je te laisse le mot de la fin !

Merci a tous pour avoir lu cette interview et pour m'avoir laissé y répondre, soyez ouverts d'esprit et écoutez ce qui vous plait sans vous forcer à quoique ce soit !

Il ne faut pas confondre art et business.

Encore merci et à un de ces jours.

Dr JABUSE