La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

MotÖrhead

15/11/2002

Genève

Malgré une tête d'affiche des plus alléchantes, la promotion pour ce concert s'est plus faite par le bouche à oreille que par les affiches en elles-mêmes, quasiment inexistantes ! La preuve est la seule affiche que j'ai vue à Meythet, ce qui fait peu pour un groupe de cette envergure ! Pourtant, une fois arrivé, sous une flotte pas possible près de la salle où se tenait le concert, j'ai compris qu'il y avait foule. Heureusement, nous avions les places depuis un bon moment déjà. Autant de vieux rockers que de p'tits jeunes, avec leurs cuirs miteux venus pour voir leur groupe favori en buvant de la bière dans des gobelets plastiques. Une fois les deux groupes faisant la première partie descendus de scène, les spots s'allumèrent sur un matériel qui ne pouvait être que celui de MotÖrhead, vu son coût. Et sa taille... A l'arrivée de Lemmy (vocales / basse), un mégot de clope à la bouche et sa basse sur le dos, le public est à l'euphorie. " We're Motörhead, and we'll kick your ass ! ", marmonne-t-il en écrasant son mégot du bout de ses santiags. Et c'est parti pour des heures de vieux hard rock de folie qui a fait tout le succès du groupe en son temps. Vu la taille de la salle, les pogots s'exécutaient en  masse. Et le groupe répondait parfaitement aux attentes du public en jouant les morceaux que ce dernier lui demandait en plus des morceaux prévus (si si !) . On retiendra notamment les classiques tel Civil War, Overkill et Stay clear. Les solos en tous genres firent le bonheur du public (guitare, basse et pour finir batterie !). Après un rappel, Lemmy nous annonce que la régie implore la fin du concert. Mais " Rock'n'Roll is still alive " nous déclare-t-il. Et c'est avec le plus grand plaisir que nous croyons à ce qu'il dit ! En bref, un concert complet qui valait le déplacement malgré les quelques skins. Ils ont malgré tout monnaie courante en concerts. La sortie se fit dans la joie en la bonne humeur jusqu'au moment de l'arrivée à la sortie. Nous en avions pris plein les oreilles et  en étions heureux ! Juste un conseil, MotÖrhead joue très forts ! N'oubliez pas les boules quies !

Kassgul