La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Cannibal Corpse : Eaten back to life

CANNIBAL CORPSE - Eaten back to life

Metal blade records, 1990

Death metal culte, USA

Album CD

Cannibal corpse , formé en 1988, à Buffalo, sort sa première démo en 1989 (avec déjà l'excellent « A Skull Full Of Maggots » de composé). Un an plus tard, le groupe rencontre Scott Burns , qui deviendra leur producteur jusqu'à la sortie de Vile (1996) aux Studios Morrisound, désormais célèbre, et sort leur premier CD Eaten Back To Life . Ce fut une déferlante, le groupe était plus extrême et controversé que la totalité de la scène metal de l'époque. Musicalement, bien sur, des frontières furent repoussées, la pochette ou encore les paroles contribuèrent elles aussi au choc Cannibal Corpse . Le line up de l'époque, à savoir Chris Barnes au chant (actuel chanteur de Six Feet Under ), le (sur)doué Alex Webster à la basse, Bob Rusay et Jack Owen aux guitares et, pour terminer, Paul Mazurkiewicz derrière les fûts, resta stable jusqu'en 1993, à la sortie de l'EP Hammer Smashed Face . Avec le recul, on peut se rendre compte que, déjà, des perles de death metal sont présentes. Plus de 15ans après, des morceaux comme « Shredded Humans » ou « A Skull Full Of Maggots » sont toujours sur la playlist du groupe! Mais que l'on ne s'y méprenne pas, 1990 fût une date importante pour le groupe, mais aussi pour l'ensemble de la scène death (quasiment qu'américaine à l'époque). Replongeons nous dans le contexte avant de voir plus en détail ce « Eaten Back To Life ». En une année, une seule, les fans de musiques extrêmes de l'époque pourront se procurer, et découvrir, le premier DEICIDE , éponyme, le « Spiritual healing » de DEATH (album tournant dans la carrière du groupe) et le premier, lui aussi, ATROCITY , « Hallucinations ». Autant dire qu'à l'époque, ça bouge sévère, les mamans n'ont qu'à bien surveiller leurs marmots!
L'album débute avec l'excellent « Shredded Humans », les choses sont claires, dès le début. Ça joue vite, le groupe change fréquemment de tempo ce qui donne un aspect entraînant. La voix de Chris Barnes est, à cette époque, une totale réussite: puissante, elle ne sombre (pas encore) dans des intonations hyper grave, comme il le fait actuellement avec son groupe. Le jeu de batterie de Paul Mazurkiewicz force le respect. Violent, certes, mais sans cette utilisation faîte actuellement de la double grosse caisse! Moins mise en avant dans la production, ce n'est qu'appréciable, par rapport à tous ces groupes « actuels » et leur batteur qui vous surexposent, avec effets numériques « d'explosions » svp, à leurs coups de double pédales! Un côté thrash, ce fait ressentir, de manière éphémère il est vrai, au sein de certains passages. Pour preuve, le morceau « Scattered Remains, Splattered Brains » (« Restes dispersés, cerveaux éclaboussés », poésie quand tu nous tiens...) nous rappelle que le Reign in blood sorti en 1986 sur American recordings (non, ce n'était pas Universal à l'époque) n'est pas très loin. Différence cependant avec nos légendaires SLAYER , et les productions actuelles de dota peu de solos seront joués au fil de ces 11 morceaux, 3 à 4 « importants », ce qui reste modeste. Ce n'est pas moi, sur ce dernier point, que cela va déranger.
En somme, les américains ont mis les choses au clair dès le début, et c'est entre autre à l'écoute de ce Eaten Back To Life que l'on arrive à mieux cerner le pourquoi du statut actuel du groupe. L'album a très bien vieilli, la production y étant en partie pour quelque chose, et ne semble que se bonifier avec l'âge. Avant de vous laisser filer acheter le cd, si ce n'est pas déjà fait, ou le mettre dans votre platine, soulignons le point suivant: les guests vocals! Peu connu du « grand public », deux chanteurs de renommée (surtout pour un en fait) ont participé à cet album: j'ai nommé Glen Benton, chanteur charismatique de DEICIDE sur « Mangled » et Francis Howard du groupe INCUBUS , groupe de death de l'époque, à ne pas confondre (comme je l'ai si bien fait!) avec le groupe de pop niaiseuse anglais, qui prête sa voix sur \"A Skull Full Of Maggots\"...

Caedes - 9/10