La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Celestia : A Cave Full of Bats

CELESTIA - A Cave Full of Bats

Goatowarex, 2003

black symphonique, France

CD

Qui ne connaît pas Celestia et pourquoi chroniquer une telle antiquité, me direz-vous... Peut-être un ras-le-bol de ne voir que des chroniques élogieuses pour leurs derniers albums que je trouve au final bof-bof. Peut-être à cause de l'originalité très prononcée de leurs black metal. Et sans doute parce que pour moi ce CD restera à jamais une pièce maîtresse de l'UGBM français. Entrée en la matière avec un double programme : cinq titres studios avec des classiques tels que Mort d'une Vestale , Prisoner of a morbid cradle , A Silent Night in a Silent Castle , etc. suivis de trois titres concert tout aussi jouissifs ! Pour commencer, j'adooooore leur son épuré, cru mais largement écoutable, et qui colle si bien à leur musique. Et puis ces riffs très mélodiques si enivrants qui déboulent comme un cheveu sur la soupe mais qui encastrent les têtes dans les murs (désolé, mes cervicales ont lâchées !), couplés à cette voix atypique comme seul Noktu en a le secret. Des vociférations bien misent en avant tel ARMAGEDDA ( The Final War Approaching ) ou encore DARKTHRONE ( Panzerfaust ) nourries d'alcool, de haine et de vengeance. Une basse non négligeable qui apporte un fond sonore à faire éclater mes vitres à trop fort volume ! Bien qu'un peu en retrait, elle contribue fortement à créer cette atmosphère suffocante mais tellement prenante. La boite à rythmes peut répugner à cause de son effet très \"tac-tac-tac\", mais elle ne m'a pas choquée plus que ça. Pourtant, les zicos ont dut la régler avec leurs pieds car tous les plans sont absolument similaires. Mais n'oublions pas que A Cave Full of Bats n'est à l'origine qu'une de leurs démos rééditées: côté production, ça sent forcément le 4-pistes. Sinon, les photos des pandas (= musiciens + corpsepaints) m'ont bien fait marrer comme souvent dans les livrets de black metal. Et dernier petit détail, il faut arrêter l'appellation \"Aristocratic Black Metal\" parce que là aussi, j'ai failli me décrocher la mâchoire à ne pas m'en remettre. Sinon, du hautement recommandé pour tout blackeux qui se respecte.

Benphegor - 8/10