La Horde Noire Webzine metal extrême depuis 2002

Immolation : Close to a world below

IMMOLATION - Close to a world below

Metal blade, 2000

Death metal, USA

Album CD

Inutile de présenter Immolation , un des plus grands groupes de Death Metal Américain. Et ce \"Close To a World Below\" est probablement l'un des voire leur meilleur album à mon sens ou tout au moins celui qui traduit l'évolution la plus flagrante de leur style .
Après un \"Failures for Gods\" de grande qualité au niveau des compositions mais limité par une production quelque peu atypique, cet opus d'Immolation se caractérise par un aspect lourd et suffocant bien plus poussé qu'auparavant .

Passé une introduction apocalyptique du meilleur effet, \"Higher Coward\" annonce d'emblée la couleur d'un album massif, grandiose et écrasant . Une des principales évolutions entamées ici est la production, sans aucune faille. Celle-ci s'avère être beaucoup plus léchée, puissante et claire que par le passé. Toutefois le feeling obscur et démoniaque des albums précédents n'a pas pour autant disparu, bien loin de là même. En effet une lourdeur impressionnante, à la fois malsaine, mystique et grandiloquente se dégage des riffs alambiqués et hypnotiques de manière fort peu commune tout en restant accrocheurs.
Les solis sont dans cette optique excellents et dégagent toute une panoplie d'émotions tétanisantes chez l'auditeur tant leur feeling est sombre et profond, tout en restant d'un niveau technique assez impréssionnant.

Le chant de Ross Dolan est selon moi encore meilleur que par le passé, ses phrasés sont placés de très belle manière, d'une tonalité grave et surtout trés émotionnelle. Il parvient à scotcher l'auditeur de manière assez paradoxale car son timbre demeure unique sans l'être forcément d'un point de vue purement technique.

Ce disque n'en demeure pas moins très varié en passant par des compositions au feeling émotionnel grandiose comme le titre éponyme et sa montée en puissance exceptionnelle. D'autres laissent la part belle à des tempos posés et aux riffs groovy et puissants comme \"Father you're not a father\". Ou encore des titres beaucoup plus rentre-dedans mais qui conservent toutefois ce feeling infernal propre à Immolation comme \"Furthest from the truth\".

Le jeu d'Alex Hernandez n'est pas en reste avec un jeu de batterie aux tempos variés conservant toujours ce son mat et brut qui s'accorde parfaitement avec l'ambiance des compositions
Bref un album clef de death metal quiaà su fédérer les amateurs de death metal brutal pour sa puissance autant que les amateurs de sonorités sombres.
Ajoutez à cela des lyrics simples mais directs et évocateurs, une pochette sublime signée une nouvelle fois Marschall, et vous obtenez un fabuleux album en tout point.

Diarrhea Blitzkrieg - 8,5/10

Nous voilà avec Immolation, un groupe de death metal qui sort tout droit des usa. Dès les premières minutes, nous voilà plongez au coeur des entrailles de l'enfer... En tout cas, c'est ce que le groupe essaie de faire...et ils y arrivent! Avec une voix digne d'un demon, des riff menaçant qui vous immolent sur place, une batterie du tonnerre, quel défaut peut-il y avoir? Le defaut de ce groupe, c'est que parfois les instruments sont un peu brouillon, exemple dans le debut de \"Higher coward\"... Mais avec des morceaux comme \"Lost passion\" qui m'a scotché avec des riffs torturés et des vocaux sadiques, ou encore des morceaux comme \"Unpardonable sin\" avec des riffs très techniques et une batterie qui explose, ce \"Close to a world below\" est à découvrir absolument.

Lord of Corpse - 8/10