NILE : In Their Darkened Shrines

NILE - In Their Darkened Shrines

Relapse Reccords, 2002

Brutal death, USA

Album CD

Nile ressurgit des catacombes pharaoniques pour nous surprendre une fois de plus avec son death brutal technique. L'album alterne musiques rapides ("The Blessed Dead ", " Execration Text "), mi-tempo (" Sarcophagus ", " I Whisper In The Ear Of The Dead "), et progressive (" Unas, Slayer Of The Gods ", " In Their Darkened Shrines "). Dans cet albums, les riffs sont complexes, synchronisés et acérés, sifflant telle des langues de serpents venimeux, ce qui complète parfaitement la section de rythmes et les vocals plus gutturaux que jamais. Les musiques symphoniques barbares sont très présentes dans l'album, ce qui étoffe davantage l'atmosphère déjà pesante. Les chants clairs de prêtres font également leur apparition, notamment dans la sublime fresque musicale "Unas, Slayer of The Gods",qui dure plus de 11 minutes, qu'il serait regrettable de ne pas s'y attarder...La chanson commence par une intro accoustique, avant d'éclater soudainement dans une furie de notes et de rythmiques puissantes, accompagné d'un chant guttural à souhait. La chanson revient ensuite à un rythme plus lent avec une symphonie très présente et des chants clairs de prêtres, ce qui confère une ambiance guerrière particulièrement saisissante. On enchaîne ensuite avec des solos de guitares endiablés qui démontrent une fois encore le talent incontesté de ce groupe. Les guitares sèches de l'intro reviennent ensuite un court instant avec un chant clair démoniaque, avant de se faire submerger par un nouvel assault de rythmiques et de riffs lourds et rapides, ce qui clot cette oeuvre magistrale. Nile a une nouvelle fois frappé fort avec cet album qui se démarque de ces confrères par son originalité symphonique et sa maîtrise technique. Tout ce que l'on espère, ce que les âmes damnées de l'antiquité égyptienne les inspirent de nouveau pour leur prochain album...

Abyss - 10/10